Facebook
La Mauritanie prend part au séminaire de l’association internationale des maires francophones   
18/04/2020

 La Mauritanie, représentée par la présidente du conseil régional de Nouakchott, Mme Vatimettou Mint Abdel Maleck, a participé, vendredi, par vidéo conférence, à un séminaire international, initié par l’association internationale des maires francophones (AIMF).



Cette rencontre virtuelle, présidée par Mme Anne HIDALGO, maire de Paris, a permis de discuter les dispositions à entreprendre face à la pandémie de coronavirus et les dispositions prises par les villes pour sortir de cette crise sanitaire à dimension mondiale.

Dans son intervention, Mme Mint Abdel Maleck a rappelé les efforts déployés par la Mauritanie, de manière générale, et ceux par la région de Nouakchott, en particulier, dans le but de circonscrire la pandémie et d’atténuer ses conséquences sociales sur les franges vulnérables de la société.

Au sujet des priorités de son institution, la présidente de la région de Nouakchott a cité, entre autres, l’offre d’appareils de test et de dépistage rapides pour renforcer l’action du personnel soignant, l’équipement des lieux publics en matériels et produits de stérilisation et d’hygiène et l’assistance aux indigents et employés du secteur informel et qui ont durement souffert des mesures préventives, couvre-feu et de confinement à domicile.

Après des débats houleux et un échange de vues entre les participants, l’AIMF a décidé d’apporter des soutiens financiers aux villes membres, afin d’accompagner les efforts entrepris par les élus, présidents des régions et maires, pour vaincre la pandémie de COVID-19.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés