Facebook
Le département de la Culture et de l’Artisanat offre des masques de protection aux formations sanitaires   
15/04/2020

Le département de la Culture, de l’Artisanat et des Relations avec le Parlement a offert, mardi après-midi à Nouakchott, gracieusement un lot de dix milles (10.000) masques de protection, fabriqués localement, aux



formations sanitaires nationales, en contribution à l’effort l de lutte contre le coronavirus.

Il s’agit de la première partie d’une quantité globale de trente milles masques dont le reste est en cours de fabrication.

Supervisant l’opération, le Secrétaire général du ministère de la Culture, de l’Artisanat et des Relations avec le Parlement, Dr.Ahmedou Ould Khteïra, a précisé que le don sera distribué aux structures sanitaires par les délégations régionales de son département.

Il a également salué ce geste des artisans mauritaniens qui ont pu, grâce à leur génie créateur, équiper les formations sanitaires et doter le marché national d’un produit de qualité dont le tarif est accessible.

Dr. Khteira a également énuméré les actions accomplies par son département dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus, surtout l’assistance financière et la sensibilisation sur les dangers du virus et ses modes de transmission.

Pour sa part, le directeur de l’Artisanat, M. Abidine Ould Baba Ahmed, a hautement apprécié l’effort des artisans mauritaniens en matière de lutte contre le coronavirus, surtout par la fabrication des masques de protection.

Il a également plaidé pour l’achat de leur produit, et souligné qu’ils sont capables d’assurer l’autosuffisance nationale en masques de protection.

Pour sa part, le vice-président de la chambre de commerce et de l’artisanat, M. Yemihlou Ould Valili, a précisé que les artisans de Mauritanie ont voulu donner à leur contribution à la lutte contre la pandémie COVI-19 un cachet spécial par la fabrication des masques de protection, équipement très sollicité et plusieurs pays cherchent à l’acquérir, à tout prix.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés