Facebook
Mauritanie : Retour à l'État de droit, selon Ould Dahi   
05/04/2020

L’expert en droit constitutionnel Mohamed Lemine Ould Dahi a déclaré que depuis quelques mois ’’la Mauritanie a commencé à revenir à l’État de droit à travers le respect des institutions’’ et l’expert d’ajouter dans des déclarations



 faites au site arabophone Sahara que la Mauritanie souffrait d’une centralisation des décisions qui a handicapé l’appareil de l’État. Selon Oul Dahi, " chacun est devenu responsable de là où il est, ce qui représente une révolution contre la centralisation et un retour à l’État de droit rappelant que toutes les institutions de l’État et ses appareils sont devenus responsables,  ce qui est le fondement de l’État de droit et qui précipite le développement du pays et profite à tous ". L’ancien directeur de la législation et du journal officiel à précisé que l’État de droit impose de suivre une procédure dans l’application des lois mais que la gestion des équilibres généraux au cours des périodes d’exception impose aux autorités politiques de prendre de grandes décisions à travers des modalités clairement définies dans l’article 60 de la Constitution de la deuxième République adoptée en juillet 1991.

LC


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés