Facebook
L’ambassadeur Dodman et le porte-parole d’Africom soulignent la solidité des liens entre la Mauritanie et les USA   
21/02/2020

L’ambassadeur des USA en Mauritanie, SEM. Michael Dodman, et le porte-parole d’Africom, Commandant Andrew Koulk, ont unanimement souligné,



 ce jeudi, dans une conférence de presse qu’ils ont donnée dans les locaux de Radio Mauritanie la solidité des liens entre la Mauritanie et leur pays.

Ils ont, tous les deux, exprimé les remerciements et la considération des Etats unis d’Amérique au gouvernement et au peuple mauritaniens, pour la bonne coopération, l’excellente planification et la parfaite organisation de l’exercice Flintlock 2020 en Mauritanie auquel participent 34 pays, et qui a été un succès éclatant pour les armées qui y ont pris part et une occasion d’impulsion des fortes relations de partenariat dans les différents domaines entre la Mauritanie et les USA.

L’ambassadeur des USA en Mauritanie s’est dit réjoui par les importantes étapes franchies par la Mauritanie sur la voie du développement et du progrès et par son ambition légitime de consolider sa sécurité et sa stabilité pour, d’une part, garantir à son peuple les conditions de prospérité et, d’autre part, jouer pleinement le rôle qui est le sien dans la préservation de la sécurité régionale et internationale, assurant de l’appui des USA pour que le pays réalise ses objectifs sécuritaires et de développement.

Le diplomate a indiqué que les visites effectuées en Mauritanie par de hautes personnalités politiques américaines et celles qu’entreprendront prochainement des délégations mauritaniennes aux USA s’inscrivent, toutes, dans le cadre des efforts déployés par les deux pays pour hisser leurs relations au plus haut niveau, particulièrement dans les domaines de la sécurité et du développement qui sont deux volets intimement corrélatifs.

L’ambassadeur américain a renouvelé l’intérêt que porte son pays au développement et à la sécurité du Sahel, précisant que cette région n’est pas isolée du reste du monde et que sa sécurité fait entièrement partie de la sécurité internationale, ce qui implique la conjugaison des efforts de tous pour vaincre l’ennemi commun que représente le terrorisme.

Pour sa part, le porte-parole d’Africom, a insisté sur le fait que, dans leur lutte contre le terrorisme, les pays du G5 ont besoin de la mutualisation des forces et de la conjugaison des efforts de tous pour éliminer le spectre de cette menace qui hypothèque, la sécurité, la stabilité et toute dynamique de développement dans la région.

S’agissant de l’exercice Flintlock 2020, Commandant Andrew Koulk a souligné que cette manœuvre qui a impliqué 34 pays a été axée sur les aspects tactiques et opérationnels, la simulation d’opérations militaires, la communication et l’échange d’informations et d’expériences entre différentes unités pour développer leurs compétences, leur opérationnalité et leur interopérabilité.

Notons que l’exercice Flintlock 2020, organisé par le Centre de planification et de la direction des opérations à l’état-major général des Forces armées nationales, a débuté le 17 février et se poursuivra jusqu’au 28 du même mois.
ami


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés