Facebook
L’exercice militaire Flintlock 2020 prévu en Mauritanie (responsable)   
13/02/2020

Le secrétaire d’Etat adjoint aux affaires politiques des Etats-Unis, David Hill a annoncé, mercredi à Nouakchott, que l’exercice militaire américain Flintlock aura lieu la semaine prochaine en Mauritanie.



M. Hill a fait cette annonce dans une déclaration à la presse après une audience avec le président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Il a expliqué que Flintlock, le plus grand exercice américain en Afrique, permet de renforcer la capacité des USA à travailler avec leurs alliés au Sahel pour faire face à la menace croissante et à l’extrémisme.

Le haut responsable américain a aussi fait état de son inquiétude par rapport à l’instabilité grandissante au Sahel qui connait, depuis certaines années, une recrudescence des attaques terroristes, surtout au Mali, au Burkina Faso et au Niger.

Il a dit avoir réaffirmé à son hôte mauritanien l’engagement de son pays à l’égard de ses partenaires dans la sous-région.

Selon lui, il faut des solutions africaines pour les grands défis qu’affronte le Sahel pour sa sécurité, sa stabilité, sa démocratie et son développement économique.

M. Hill a par ailleurs exprimé la disponibilité des Etats-Unis à travailler étroitement avec le chef de l’Etat mauritanien lorsqu’il aura accédé à la présidence du G5 Sahel dans le courant du mois de février.

Outre la Mauritanie, le G5 Sahel regroupe le Mali, le Niger, le Tchad et le Burkina Faso.

Le secrétaire d’Etat adjoint a fait savoir que Washington appuie les efforts déployés par la Mauritanie et d’autres pays bilatéralement et à travers le G5 Sahel.

par AFP

APA



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés