Facebook
Thiès: De faux médicaments en provenance de la Mauritanie saisis par la Douane   
12/02/2020

De faux médicaments d’une valeur de près de 100 millions de francs CFA saisis par l’Unité douanière dénommée Groupement polyvalent de Recherches et de Répression de la Fraude basé à Thiès



Le Groupement polyvalent de Recherches et de Répression de la Fraude (GPRRF) a saisi, ce lundi 10 février aux environs de 21 heures deux véhicules remplis de faux médicaments. L’opération a eu lieu dans le triangle Louga-Dahra-Touba. Lesdits véhicules, l’un de marque Peugeot 504 Pick Up et l’autre de type Mitsubishi en provenance de la Mauritanie avaient à bord d’importantes quantités de faux médicaments et roulaient à vive allure au moment de leur interception. L’embuscade tendue par les éléments de la Brigade polyvalente n°2 du GPRRF, le dispositif de herses et la détermination de l’escouade ont eu raison des deux véhicules.
Au total, des dizaines de milliers de boites de médicaments de plusieurs natures ont été découvertes dans les véhicules et saisies. L’inventaire et l’estimation réalisés en présence de deux représentants de l’Ordre national des pharmaciens du Sénégal ont donné le résultat suivant :
Valeur totale des faux médicaments sur le marché intérieur : 97 759 382 francs CFA ;
Valeur des moyens de transports : 7 millions 500 mille francs CFA.
Le Groupement polyvalent de Recherches et de Répression de la Fraude (GPRRF) est une Unité douanière qui a une compétence nationale. Il vient en appoint et en complémentarité avec les autres unités de surveillance disséminées à travers tout le territoire.
Avec cette action, les Douanes sénégalaises marquent leur engagement à accompagner les pouvoirs publics dans leur volonté affirmée de combattre farouchement le crime organisé sous toutes ses formes, le trafic de faux médicaments en particulier.
L’administration de Douanes réaffirme sa détermination à mener avec professionnalisme et abnégation les missions qui lui sont assignées et à ne reculer devant aucune menace, intimidation ou chantage. Elle en appelle à la collaboration des populations de toutes les régions et de toutes les contrées du pays.


LE BUREAU DES RELATIONS PUBLIQUES ET DE LA COMMUNICATION

Communiqué

LUTTE CONTRE LE TRAFIC INTERNATIONAL DE FAUX MEDICAMENTS


senegal7


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés