Facebook
Addis-Abeba: Ouverture du 33e sommet de l’Union Africaine   
09/02/2020

Les travaux du 33e sommet ordinaire des Présidents et Chefs de gouvernement de l’Union Africaine (UA) ont débuté, dimanche au siège de l’organisation à Addis-Abeba, avec la participation du Président de la



 République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, aux côtés de ses pairs, les dirigeants des pays africains ou leurs représentants et les invités d’honneur, tels que le secrétaire général des Nations Unies, celui de la Ligue des États Arabes, du président de l’État de Palestine, des présidents de nombreuses organisations régionales et internationales ainsi que des partenaires au développement de l’Afrique.

La séance inaugurale du sommet a donné lieu à l’adoption de l’ordre du jour et la présentation d’un exposé sur la situation de l’Union Africaine, suivie de l’élection du bureau du sommet, du président de l’Union Africaine pour l’année 2020 et de la prise d’une photo de famille des dirigeants africains participant au 33e sommet ou leurs représentants.

La conférence au sommet de l’Union est considérée comme étant l’organe suprême de l’Union africaine et comprend les chefs d’État et de gouvernements des 55 pays africains membres. Sa tenue constitue l’aboutissement des principales réunions de l’Union. Elle est précédée par la réunion du Conseil exécutif et du Comité des représentants permanents.

Les responsabilités de l’Union englobent la définition des politiques de l’Union africaine, l’identification des priorités, l’adoption du programme annuel et le suivi de la mise en œuvre des politiques et résolutions.

La cérémonie d’ouverture du sommet a débuté par un discours du président égyptien M. Abdel Fattah El-Sissi, président sortant de l’Union africaine pour l’année écoulée.

Dans son discours, M. Sissi a remercié les présidents africains démocratiquement élus depuis le dernier sommet de l’UA.

Il s’agit du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, du tunisien M. Qais Said et de l’algérien M. Abdel Majid Taboun pour leur brillante démocratique à la magistrature suprême de leur pays.

Le président Sissi a enfin présenté un exposé sur les activités de l’Union africaine durant son mandat.

Le sommet, qui durera deux jours, les Chefs d’État et de gouvernements suivront plusieurs rapports, dont un relatif aux résultats de la réunion du comité de haut niveau de l’Union Africaine sur la situation en Libye, qui s’est récemment tenue à Brazzaville avec la participation du président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazwani.

Le rapport sera présenté par le président congolais, M. Dennis Sassou Nguesso, président dudit comité, quant à son homologue du Niger, M. Mahamadou Issoufou, il rendra compte de l’état de la zone de libre-échange continentale africaine. Pour sa part le président ivoirien, M. Alassane Dramane Ouattara, évoquera les progrès réalisés au niveau de la mise en œuvre de l’agenda 2063.

Le Président de la Commission de l’Union Africaine, M. Moussa Faki Mahamat, a présenté des rapports sur la mise en œuvre de la réforme institutionnelle de l’Union Africaine et le rapport annuel sur les activités de l’Union et de ses organes. D’autres rapports seront également présentés, lors de la réunion du sommet de l’Union africaine sur le niveau d’avancement dans la mise en œuvre des grands projets de l’Agenda 2063 pour l’Afrique.

Après l’exécution de l’hymne de l’Union Africaine et le suivi des interventions d’un certain nombre de dirigeants du Continent et l’annonce du bureau du sommet, le président de la commission de l’UA et les invités d’honneur ont prononcé leurs discours.

Les participants ont suivi, par la suite l’allocution, du président du Sommet pour l’année à venir, le thème de l’Union africaine 2020 a été annoncé: «Faire taire les armes: créer des conditions pour le développement de l’Afrique». Il s’agit du président sud-africain, M. Cyril Ramaphosa.

Ce dernier a été élu président de l’Union Africaine pour l’année à venir et les participants ont entamé leur première séance de travail à huis clos.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés