Facebook
Abu Dhabi: Ould Cheikh El Ghazouani reçoit la colonie mauritanienne établie aux EAU   
04/02/2020

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a reçu, ce lundi après-midi à Abu Dhabi au Palais des Émirats, dans le cadre du programme de sa visite aux Émirats Arabes Unis, les représentants de la colonie mauritanienne établie dans ce pays.



Au tout début de la rencontre, le Président de la République a vivement salué les représentants de la communauté et exprimé sa satisfaction pour leur présence massive et pour la diversité de leurs activités qui couvrent l’enseignement, la recherche, la magistrature et la sécurité.

Il les a exhortés à continuer à observer les meilleurs comportements et les meilleures attitudes dans ce pays hôte qui entretient d’excellente relation de fraternité, d’amitié et de coopération avec la Mauritanie.

Le Président de la République a remercié les membres de la colonie mauritanienne des Émirats pour leur apport culturel et scientifique ainsi que pour leur impact économique et financier sur la situation du pays.

Il les a informés qu’instructions ont été données au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur pour accorder la plus grandes attentions à tous nos compatriotes résidant à l’étranger, s’enquérir de leurs problèmes pour les résoudre avec promptitude et efficacité. C’est à cet effet que la dénomination de ce département ministériel s’est vue adjoindre le terme « et des Mauritaniens de l’Extérieur » pour que cette mission soit perçue comme centrale.

Par la suite, le Président de la République a donné la parole au ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur, M. Ismail Ould Cheikh Ahmed, qui a mis l’accent sur la stratégie de son département pour assurer un meilleur suivi de la situation de nos compatriotes à l’étranger et leur apporter, chaque fois que nécessaire, aide, appui et soutien. Le ministre a ajouté que l’attachement de nos communautés de l’extérieur aux insignes valeurs de notre société et de notre religion qui consacrent la tolérance et le vivre-ensemble et prémunissent contre les dérives et les errements.

M. Ismail Ould Cheikh Ahmed a indiqué que le Congrès de Mauritaniens de l’extérieur, qui sera un espace d’écoute, d’information, d’échange et de réflexion sur les problèmes auxquels ils font face en vue de leur trouver les meilleures solutions ; tout comme il sera une occasion d’améliorer leurs conditions de séjours dans les pays hôtes et de traitement des questions qui les concernent.

Le ministre a souligné qu’en plus des recommandations et des propositions que présenteront le gouvernement et les experts à ce sujet, ce fora des Mauritaniens de l’extérieur sera une principale source d’inspiration pour les décideurs dans le traitement de leurs problèmes.

M. Ismail Ould Cheikh Ahmed a révélé que le nombre des Mauritaniens résidant à l’étranger dépasse le demi-million, précisant qu’ils sont au centre des priorités du gouvernement qui veut dynamiser leur rôle, promouvoir leurs activités et leur accorder les facilités. C’est dans ce cadre, a-t-il dit, que le Président de la République a instruit le gouvernement pour traiter diligemment les questions d’enrôlement dans les registres de l’état-civil et celles de la double nationalité sont au cœur des préoccupations de nos compatriotes établis à l’étranger.

Le ministre a, également évoqué les transferts financiers par les canaux légaux et l’encouragement des ressortissants mauritaniens à investir dans leur pays, indiquant, par ailleurs, que la Délégation générale à la solidarité sociale et à la lutte contre l’exclusion constitue un cadre dans lequel la participation peut s’exprimer à travers l’expertise.

Il a fait mention des efforts consentis dans le cadre bilatéral avec les Émirats pour résoudre les problèmes de scolarisation, d’augmentation des bourses accordées par L’État hôte aux étudiants et leurs orientations académiques particulier à ceux dont les familles sont établies aux Émirats.

Il a fait observer que les entretiens entre Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, et Son Altesse le Prince Héritier d’Abu Dhabi, Cheikh Mohamed Bin Zayed Al Nahyane, Vice-chef suprême des Forces armées nationales émiraties, ont porté sur le rôle de la communauté mauritanienne dans la diversification, l’élargissement et le raffermissement des relations entre les deux pays.

Le ministre a estimé que cette communauté de Mauritaniens a une très grande chance de se trouver aux Émirats Arabes Unis, une seconde patrie pour eux et un peuple arabe frère qui leur voue amour et estime, depuis l’ère du père fondateur des Émirats Feu Cheikh Zayed - qu’Allah l’entoure de sa miséricorde – et jusqu’à nos jours.

Ensuite, le Président de la République a donné la parole aux représentants de la colonie mauritanienne des Émirats qui ont fait part de problèmes auxquels ils font face, particulièrement celui des policiers ou de certains patients souffrant de maladies chroniques.

Des intervenants ont souligné la nécessité d’ouvrir des sections universitaires, de filières d’instituts ou centres nationaux d’enseignement, à l’instar des actions de ce type conduite en Gambie et plus récemment en Arabie saoudite pour promouvoir notre système d’enseignement et stimuler notre rayonnement culturel.

D’autre ont souhaité l’ouverture d’une ligne aérienne et d’une ligne maritime Abu Dhabi-Nouakchott, l’institution d’un prix d’excellence et l’octroi de terrains à usage d’habitation au profit des membres de la colonie.

Ils ont hautement apprécié la manière par laquelle les autorités émiraties les traitent, les facilités qui leur sont accordées et estimé qu’ils ne se sentent point dans un pays étranger mais plutôt dans leur seconde patrie.

Les membres de la communauté mauritanienne vivant aux Émirats sont constitués de professeurs, de chercheurs, d’ingénieurs, de jurisconsultes, de cadis, de cadres d’ONGs de bienfaisance, d’agents de sécurité privée, de commerciaux, de transitaires, d’hommes d’Affaires et de différents autres emplois.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés