Facebook
Le PRAPS Mauritanie   
25/01/2020

RFI- Dans les pays du Sahel et de la Savane, une grande partie de la population vit d’agriculture et d’élevage. Il se trouve que devant les dégradations de l’environnement et les autres effets des changements ...



... climatiques, les méthodes ancestrales de production ne fonctionnent plus.

Dans le même temps, il y a explosion de la démographie. Ce qui signifie baisse des rendements et augmentation de la demande. Ce sont les deux termes du problème. C’est pourquoi lors d’une réunion tenue le 29 octobre 2013 à Nouakchott, a été décidé le Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS). Et ils ont obtenu un appui financier de la Banque mondiale et ses partenaires à hauteur de 150 milliards de francs CFA.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés