Facebook
Nouakchott: ouverture du 1er forum international sur le rôle de l’Islam en Afrique   
21/01/2020

 Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a présidé mardi au palais des congrès à Nouakchott "El Mourabitounes", la cérémonie d’ouverture du premier forum international sur le rôle de l’Islam en Afrique sous le thème :



"Le rôle de l’islam en Afrique: tolérance et modération comme remèdes à l’extrémisme et aux tueries ".

La rencontre de trois jours est organisée par le gouvernement mauritanien avec la collaboration du forum pour le renforcement de la paix dans les sociétés musulmanes présidé par Cheikh Abdoullah Ould Cheikh Mahfoudh Ould Boya.

Le forum discutera les possibilités de coopération entre les grands oulémas du continent africain et la publication de deux déclarations scientifique et historique conjointes, exprimant la position des savants et leur vision juridique face aux défix qui menacent l’unité de la Oumma islamique et ses intérêts.

La cérémonie a commencé par la lecture de versets coraniques et l’exécution de l’hymne national.

Prenant la parole, le ministre des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel, M. Dah Ould Sidi Ould Taleb Amar, a souhaité, au nom de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, la bienvenue aux hôtes du Forum des Oulémas, des prêcheurs de la paix et de la quiétude, des faqihs et des leaders d’opinion.

Il a loué le rôle du président du forum pour le renforcement de la paix dans les sociétés musulmanes, Cheikh Abdoullah Ould Boya, dans la diffusion des valeurs de tolérance, de la modération, de la lutte contre les tueries intestines et l’extrémisme violent et dans la compréhension correcte de l’Islam.

Pour sa part, le Cheikh Abdallahi Ould Boya a exprimé ses vifs remerciements à Son Excellence le Président de la République, au Gouvernement mauritanien en souhaitant la bienvenue aux hôtes venant de tous les coins du continent africain.

De son côté, M. Adam Dieng, conseiller spécial du secrétaire général des Nations Unies pour la lutte contre les génocides, a souligné l’importance de ce genre de rencontres pour clarifier la réalité de l’Islam et pour mettre en exergue ses valeurs de tolérance et sa lutte contre toutes les formes de fanatisme et d’extrémisme violent.

Il a en outre insisté sur l’importance du message de l’Islam pour les Nations Unies et pour le monde entier dans la protection des valeurs humaines et la promotion de la tolérance et de l’esprit de fraternité et de la cohabitation.

Il a indiqué les dangers qui font face à la région du Sahel et l’importance du rôle que tout le monde doit jouer pour mettre fin à ces dangers et le rôle particulier dévolu aux leaders d’opinion musulmans dans ce cadre.

Il a ajouté qu’il va informer les participants du sommet africain prochain des résultats de ce 1er forum international afin qu’ils en tirent profit.

A son tour, M. Thierno Alassane Diallo, ministre des Affaires religieuses de la République du Mali, a fait part dans son intervention de sa satisfaction de participer à ce forum et a transmis les salutations du président malien M. Brahim Boubacar Keita à son frère Son Excellence le Président Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, soulignant les nombreux liens qui lient la Mauritanie et le Mali.

Il a indiqué l’importance de ce forum et des efforts consentis par le forum pour le renforcement de la paix dans les sociétés musulmanes pour immuniser ces sociétés des dangers du fanatisme et de l’extrémisme violent à travers le message de tolérance de l’islam.

Il a, enfin, mis en garde contre les dangers des guerres intestines et des conflits et de tout ce qui les entrainent, insistant sur l’intérêt de faire face à toutes les voies qui conduisent à cela.

Dans son intervention, le Dr Mohamed Moctar Jemaa, ministre égyptien des Awghafs, a transmis les salutations du Président de la République, du Gouvernement et du peuple égyptiens au gouvernement et au peuple mauritaniens.

Il a, à son tour, mis en garde contre les dangers de l’anarchie, de la destruction et de la gabegie, louant les bienfaits de la construction et du développement.

Il a indiqué qu’il n’y a ni sécurité, ni construction, ni développement sans l’éradication du terrorisme et de l’extrémisme, soulignant que le terrorisme n’a ni pays, ni religion.

De son côté, M. Boubacar Touré, conseiller du Président burkinabé, a remercié le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et le gouvernement mauritanien pour l’hospitalité et l’excellente organisation de cette rencontre.

Il a également salué les efforts consentis par le président du forum pour le renforcement de la paix dans les sociétés musulmanes pour la tenue de cette importante rencontre.

Le représentant de l’organisation de la coopération islamique (OCI), Dr kotob Moustapha, a souligné, quant à lui, les dangers du fanatisme et de la violence qui tentent d’acculer l’Islam, affirmant que la clarté du message de l’Islam, sa globalité et sa sacralité l’immunisent contre toutes ces tentatives de sape et de diabolisation.

Il a, par ailleurs, loué l’approche sécuritaire mauritanienne sous la direction du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, invitant le monde à profiter de cette approche.

La cérémonie d’ouverture du Forum a été marquée par la remise par Cheikh Abdoullahi Ould Boya d’un exemplaire de l’encyclopédie du Forum pour le renforcement de la Paix dans les sociétés musulmanes à Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

La cérémonie s’est déroulée en présence du Premier ministre, M. Ismail Ould Bedde Ould Cheikh Sidiya, du président de l’Assemblée nationale, M. Cheikh Ould Baya, du président du conseil constitutionnel, M. Diallo Mamadou Bathia, du chef de file de l’opposition démocratique, M. Brahim Ould Bekaye, des membres du gouvernement, de hautes personnalités de l’État, du wali de Nouakchott ouest, de la présidente du conseil régional de Nouakchott, du corps diplomatique ainsi que des représentants des organisations internationales accréditées en Mauritanie et de plusieurs autres invités.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés