Facebook
Ould Cheikh El Ghazouani: La Mauritanie a traduit concrètement le principe de tolérance, dans son acception religieuse, et a combattu avec énergie les groupes extrémistes   
22/01/2020

 Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a affirmé, aujourd’hui mardi matin, que la responsabilité d’ancrage de la culture de tolérance et de modération qui incombe aux



oulémas est très grande, exprimant sa certitude de voir les travaux du premier congrèsinternational sur le rôle de l’islam en Afrique, couronnés de succès et d’avoir un impact positif sur le référentiel et la propagation de ses valeurs pour faire face au discours de l’extrémisme et de la division.

Le Président de la République a indiqué, lors du premier congrès des oulémas africains sur l’ancrage de la culture de la tolérance et de la modération, que la République Islamique de Mauritanie a fait face avec succès aux groupes extrémistes en adoptant une stratégie globale qui intègre les dimensions militaires, intellectuelles et de développement, et qui a aujourd’hui valeur d’exemple.

Le Président de la République a réitéré la détermination de la Mauritanie à poursuivre son action contre les groupes extrémistes dans la région des pays du G5 Sahel

Voici le texte intégral du discours du Président de la République :

« Au nom d’Allah, Le Clément, Le Miséricordieux

Paix et Salut sur le plus honorable de ses prophètes

Monsieur le Premier ministre ;

Monsieur le président de l’Assemblée nationale ;

Monsieur le président du Conseil constitutionnel ;

Monsieur le Chef de file de l’opposition démocratique ;

Messieurs les ministres ;

Messieurs les présidents de partis politiques ;

Honorable érudit, Cheikh Abdallah Ben Boyé, président du forum de renforcement de la paix au sein des groupes musulmans,

Excellences les ambassadeurs et chefs de missions diplomatiques ;

Messieurs les représentants des organisations internationales accréditées en Mauritanie ;

Honorables Oulémas participant au congrès ;

Mesdames, Messieurs ;

Honorable assistance ;

Il m’est agréable de vous adresser, tout d’abord à nos honorables invités, ministres, personnalités internationales et grands érudits, l’expression sincère de notre souhait de bienvenue, et de leur assurer qu’étant en Mauritanie, ils se trouvent, de fait, en terre de tolérance et d’ouverture. Ce pays est resté au fil des siècles un espace de rayonnement scientifique et de brassage culturel unique, un pays qui a accueilli les oulémas venus de diverses contrées pour y élire domicile et y puiser le savoir auprès de ses cheikhs, un pays qui a été d’un apport considérable dans la propagation en Afrique de l’Islam tolérant et des sciences juridiques islamiques.

Il m’est aussi agréable d’adresser mes vifs remerciements à l’illustre érudit Abdallah Ben Boyé pour son initiative d’organiser ce congrès, en droit ligne de ses nombreuses actions en faveur de l’ancrage de la culture de la paix et de la fraternité, et de sa volonté de faire connaitre la religion islamique dans toute la pureté de ses valeurs de tolérance, en comptant sur Allah, tout d’abord, puis sur ses connaissances immenses dans le domaine des sciences juridiques islamiques, et sa profonde compréhension des défis contemporains.

Excellences ;

Mesdames, Messieurs ;

Honorable assistance ;

La sécurité et la stabilité constituent des préalables indispensables à toute œuvre humaine, tout développement et toute prospérité.

Au cours des deux dernières décennies, le monde a connu un foisonnement considérable de groupes qui font l’apologie de la violence, sèment la discorde et la confrontation confessionnelle, confrérique et ethnique.

Les actions de ces groupes terroristes se sont intensifiées ces dernières années dans notre continent africain, et ont visé à attenter à notre sécurité et à notre stabilité.

En République Islamique de Mauritanie, nous avons fait face, avec énergie, à ces groupes en adoptant une stratégie globale qui intègre, à la fois, les dimensions militaire, intellectuelle et de développement. Cette stratégie a, aujourd’hui, valeur d’exemple.

Nous continuons à affronter les groupes terroristes dans le cadre du G5 Sahel.

Nos oulémas et nos imams ont joué un rôle essentiel dans la lutte contre le terrorisme, grâce à leur force de conviction qui a permis de prémunir notre jeunesse contre le discours de l’extrémisme et de la violence, et à certains de nos fils qui étaient d’anciens membres de ces groupes de se repentir, de recouvrer leur raison.

A ce titre, nos oulémas et nos imams ont joué un rôle de premier plan, qui prouve l’efficacité de l’approche intellectuelle dans la lutte contre le terrorisme. C’est dire tout l’intérêt que revêtent les travaux de ce congrès sur la tolérance et la modération contre l’extrémisme.

Excellences ;

Mesdames, Messieurs ;

La paix et la stabilité sont une demande essentielle et une condition préalable à la réalisation des obligations islamiques telles que la préservation de la foi, de l’esprit, de la vie et des biens.

De même, la paix et la stabilité ne peuvent prévaloir que là où la culture de la tolérance et de la pondération prend le pas sur celle de l’extrémisme et de la violence.

A ce titre, la responsabilité qui incombe aux oulémas dans l’ancrage de la culture de la tolérance et de la modération est très grande, et je suis certain que les travaux de votre congrès auront un impact positif, en termes de promotion des référentiels et valeurs de notre sainte religion.

Enfin, je déclare, avec la bénédiction d’Allah, ouvert le Congrès des oulémas africains sur la tolérance et la modération contre l’extrémisme et la violence meurtrière, et je souhaite plein succès à vos travaux.

Que la paix, la miséricorde et la bénédiction d’Allah soient sur vous ».


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés