Facebook
L’ONU réagit aux menaces du Polisario sur Guerguerat   
16/01/2020

En réaction aux menaces du Polisario visant à entraver le passage du rallye « Africa Eco Race » entre le Maroc et la Mauritanie, via le territoire du Sahara Occidental, le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a exigé



 par la voix de son porte-parole le maintien de la circulation civile et commerciale au point de passage de Guerguerat
Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a exigé, samedi, le « maintien de la circulation civile et commerciale régulière » à Guerguerat, et a appelé à s’abstenir de toute action susceptible d’altérer le statu quo dans cette zone tampon, en allusion directe aux menaces du Polisario et de ses relais visant à entraver le passage du rallye « Africa Eco Race » entre le Maroc et la Mauritanie.


Depuis ce samedi, des sahraouis brandissant des drapeaux du Polisario bloquent le passage routier de Guerguerate où ils ont installé des tentes et des pierres, tandis que des relais médiatiques du Front appellent à la mobilisation dans les villes du Sahara Occidental et à Nouadhibou, ville portuaire de Mauritanie limitrophe à la zone tampon.



Les protestataires ont adressé une lettre au chef de la Minurso, le Canadien Colin Stewart pour s’insurger contre le feu vert accordé aux véhicules du rallye.


Guterres « est préoccupé par l’augmentation des tensions au Sahara alors que l’Africa Eco Race s’apprête à traverser Guerguerat », a indiqué son porte-parole.


« Il est important de permettre le maintien de la circulation civile et commerciale régulière et de s’abstenir de toute action susceptible de modifier le statu quo de la zone tampon » de Guergarat, a souligné le porte-parole dans un communiqué.


Zone tampon de Guerguerat. INFOGRAPHIE LE DESK


Le chef de l’ONU « appelle tous les acteurs à faire preuve de la plus grande retenue et à désamorcer les tensions », a-t-il ajouté.


Antonio Guterres a également réitéré « l’engagement des Nations-Unies à aider les parties à parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable au conflit du Sahara conformément aux résolutions du Conseil de sécurité ».


Poste frontière de Guerguerat. MAPIO


Le rallye « Africa Eco Race », qui relie Monaco à Dakar en traversant le Maroc, y compris le territoire du Sahara Occidental, est à sa douzième édition cette année.


Le coup d’envoi de cette édition a été donné mardi au port Tanger Med avec la participation de 688 concurrents et 266 véhicules. Le rallye connait cette année la participation de 34 nationalités représentant les cinq continents.


LeDesk


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés