Facebook
Ouverture à Nouakchott d’un atelier sur le transport routier   
13/12/2019

Les assises de la première réunion ordinaire du conseil exécutif de l’union des conducteurs routiers de l’Afrique de l’Ouest, de la Mauritanie et du Maroc (UCRAO) ont débuté ce mardi à Nouakchott.



Pendant deux jours, les participants de cet atelier, organisé par le ministère des transports et de l’Equipement, vont discuter des exposés portant sur la feuille de route 2020-2023, la criminalité transfrontalière, les conséquences d’utilisation de la drogue et des produits dangereux, la facilitation du transport transfrontalier, l’immigration clandestine et ses dangers dans la sous-région, la surcharge et ses dangers sur la régularité du transport des personnes et des marchandises et le rôle des conducteurs sur la consolidation de l’unité nationale.

Cette rencontre permettra de concevoir un plan d’action de l’UCRAO de l’année 2020 à 2023, un mécanisme opérationnel d’identification des véhicules inter-états et un système de traçage des véhicules de transport volés.

Dans le mot qu’il a prononcé, au cours de la cérémonie d’ouverture des travaux, le Conseiller Technique du ministre de l’Equipement et des Transports Terrestres, Dr. Mohamed Ould Cheikh Abdallah, a précisé que cette rencontre permettra sans nulle doute de discuter des questions ayant trait aux préoccupations des chauffeurs professionnels dans la sous-région, avant de souligner, l’intérêt qu’accorde le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, à la préservation des vies des citoyens.

Le président du Syndicat Général pour la Sécurité des Conducteurs Professionnels et des Transporteurs Urbains de Mauritanie, M. Khasm Ould Arkine a souligné, de son côté, que l’accession à la magistrature suprême, Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a permis de créer un climat politique favorisant la réconciliation nationale et le développement global du pays.

Il a ajouté que les efforts visant le rapprochement de l’administration des populations sont traduits par la mise en place du programme’’ KHADAMATI’’ qui se fixe comme objectif de trouver des solutions aux problèmes des citoyens en leur apportant le service en temps opportum.

L’UCRAO a pour objectif de créer un cadre d’intégration réelle et effective sous régionale, de défendre ses membres sur l’ensemble de la zone CEDEAO, la Mauritanie et le Maroc, de lutter contre le frein au développement économique, le blocage à la libre circulation des biens et des personnes, de veiller à la création et à la consolidation de l’emploi, de former et de sensibiliser les conducteurs routiers à la bonne conduite et au civisme.

La Mauritanie, le Maroc, le Burkina Faso, le Mali, la Guinée Conakry, la Cote d’Ivoire, le Togo et le Niger, étaient représentés à cette rencontre.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés