Facebook
Nouakchott: lancement des activités commémorant la journée mondiale des droits de l'homme   
13/12/2019

Le commissaire aux droits de l’homme, à l’action humanitaire et aux relations avec a société civile, M. Hacena Ould Boukhreiss, a supervisé, mardi à Nouakchott, la cérémonie de lancement des activités commémorant la journée



mondiale des droits de l’homme qui coïncide avec le 10 décembre de chaque année.

La journée est célébrée cette année sous le thème de : " Jeunesse pour les droits humains : jamais trop jeunes pour changer le monde".

Les participants au séminaire organisé au cours de la cérémonie suivront un certain nombre d’exposés relatifs à la stratégie nationale de promotion de la jeunesse, aux droits des jeunes handicapés et au rôle de la société civile dans la promotion des jeunes.

Le commissaire aux droits de l’homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile a souligné dans une allocution prononcée pour la circonstance que le thème de la célébration de cette journée, cette année, est d’une grande importance, eu égard à ce qu’il symbolise comme lien étroit entre les jeunes en tant que frange d’un certain âge et leur rôle dans le développement humain.

Il a ajouté que ce séminaire jettera la lumière sur la stratégie nationale de promotion des jeunes adoptée par le gouvernement récemment, insistant sur la place centrale qu’occupe la jeunesse dans le programme du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani " Mes engagements" et qui traduit la forte volonté politique de Son Excellence qui a choisi de miser sur les jeunes et d’oeuvrer pour trouver des solutions radicales à leurs principaux problèmes ainsi que la création de larges espaces pour leur permettre d’exprimer leurs différentes préoccupations.

Pour leur part, le représentant résident du PNUD et le représentant du bureau du haut commissariat des Nations Unies pour les droits de l’Homme en Mauritanie ont insisté sur le rôle de la déclaration universelle des droits de l’homme dans la protection, la promotion et la dynamisation de ces derniers dans les différentes sociétés.

La cérémonie s’est déroulée en présence des ministres de la justice et de l’emploi, de la jeunesse et des sports, du commissaire adjoint aux droits de l’homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile, du président de la commission nationale des droits de l’homme, du président du mécanisme national de prévention de la torture, du bâtonnier de l’Ordre national des Avocats et d’un certain nombre de membres du corps diplomatique accrédités en Mauritanie.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés