Facebook
Nouakchott: Atelier de sensibilisation sur les droits des handicapés   
11/12/2019

Ce mercredi matin, un atelier sur la sensibilisation aux droits des personnes handicapées et l’échange d’expériences réussies de jeunes handicapés a été organisé en coopération entre le Ministère des affaires sociales, de l’enfance et



de la famille et le Haut-Commissariat aux droits de l’homme, dans le cadre des activités commémoratives de la Journée internationale des droits de l’homme.

Cet atelier de deux jours vise à permettre aux personnes ciblées dans le cadre de cette formation, notamment un groupe de jeunes, d’échanger des expériences réussies dans divers domaines liés à la vie des personnes handicapées.

Le Secrétaire général du Ministère des affaires sociales, de l’enfance et de la famille, M. Mohamed Mahmoud Ould Sidi Yahya, a souligné dans un discours que cette réunion s’inscrit dans le cadre du programme qui vise à permettre aux personnes handicapées de participer au développement.

Il a ajouté que le ministère œuvre à améliorer les droits juridiques et financiers des personnes handicapées avec le concours de la société civile travaillant dans le secteur, en vue de dispenser une éducation spécialisée, d’octroyer un emploi et de recruter 100 personnes handicapées pour permettre l’intégration de cette frange dans la vie active.

M. Mohamed Mahmoud Ould Sidi Yahya a souligné que le plan quinquennal présente des programmes importants dans le domaine de l’éducation et la mise à disponibilité de la carte de personne handicapée, se félicitant de ce type de réunion pour changer le stéréotype de la personne handicapée, appelant les organisations de la société civile à sensibiliser et à activer leur rôle à cet égard.

À son tour, la représentante du Haut-Commissaire aux droits de l’homme dans notre pays, Mme Rania Al-Raji, a déclaré que la commémoration de ces deux journées, respectivement le 3 décembre de la Journée internationale des handicapés et le du 10 décembre de la Déclaration générale des droits de la jeunesse et des droits de l’homme constitue la reconnaissance et l’organisation des jeunes qui tiennent à faire entendre leur voix dans le monde pour le droit à un avenir pacifique et juste, y compris les jeunes handicapés. Par conséquent, l’organisation souligne à partir de cet événement l’importance, la participation et la contribution des personnes handicapées et les jeunes parmi elles en particulier pour plus de paix mondiale et de respect des droits de l’homme.

L’ouverture de l’atelier a été supervisée par le commissaire adjoint aux droits de l’homme et à l’action humanitaire, M. Rassoul Ould El Khal, le directeur des handicapés au ministère des affaires sociales, de l’enfance et de la famille, et le président de la Fédération mauritanienne des handicapés et certaines organisations de la société civile œuvrant dans le secteur.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés