Facebook
La commémoration du 59e anniversaire de l’indépendance à Akjoujt honore la wilaya (Wali de l’Inchiri)   
25/11/2019

Le wali de l’Inchiri, M. Zayed Ledhane Ould Val Oumou, a affirmé que les préparatifs de la commémoration du 59e anniversaire de l’indépendance nationale qu’accueille cette année la ville d’Akjoujt ont été entièrement achevés.



Dans un entretien avec la mission de l’AMI, le wali s’est réjoui du choix de la capitale de l’Inchiri pour abriter cet évènement national marquant et souligné l’importance de la délocalisation des festivités du 28 novembre et son impact positif sur la promotion et le développement des wilayas de l’intérieur du pays.


Question : Quelle présentation laminaire pouvez-vous nous faire de la wilaya de l’Inchiri ?

Le wali : La wilaya de l’Inchiri se situe au nord de la capitale Nouakchott. Elle est limitrophe à l’Est par l’Adrar, au Sud par le Trarza, au Nord et Nord-ouest par Dakhlet-Nouadhibou et à l’Ouest par l’Atlantique. La wilaya qui compte deux moughataas (Akjout et Bénichab) et l’arrodissement de M’Heijratt (récemment créé) quisont également ses trois communes, couvre une superficie de 47 000 km2 sur lesquels se répartissent sa population de 23 000 habitants environ.
L’Inchiri est par excellence une wilaya à vocation minière ; une vocation affirmée par la présence d’importants gisements avérés d’or, de cuivre et de fer qu’exploitent les sociétés Tasiast et MCM. Par ailleurs de nombreuses autres sociétés disposant de permis de prospection minière sont très actives en différents endroits de la région.
En plus de ses richesses minières, l’Inchiri est également une wilaya agropastorale qui a été marquée cette année par une pluviométrie relativement bonne, ce qui lui a valu une régénérescence herbacée de ses grandes aires pastorales et d’en faire un pôle attractif pour les éleveurs des différentes wilayas du pays.
L’Inchiri présente une importante façade sur l’océan atlantique sur lequel le port de Tanit a été construit et dispose, à ce titre, d’immenses ressources halieutiques.
Cette infrastructure portuaire ouvre de nouvelles perspectives conforteront la diversification économique et le développement de la wilaya en particulier et de l’ensemble du pays en général.


Question : Au moment où la wilaya de l’Inchiri abrite les festivités du 59e anniversaire de l’Indépendance nationale, quelle appréciation faites-vous de l’état d’avancement des préparatifs pour l’organisation de cet évènement ?

Le wali : Les préparatifs se poursuivent activement et tous les travaux qui étaient programmés à cette occasion ont été achevés et les autres sont en cours d’achèvement conformément au chronogramme qui leur a été fixé.
Il convient de souligner, ici, que l’ensemble des cadres, des opérateurs économiques et des populations de la wilaya accueille cet important évènement avec beaucoup d’enthousiasme et ont fait montre d’entière disponibilité pour contribuer efficacement à son organisation et à sa réussite. Ils considèrent que le choix de leur wilaya pour l’abriter est en soi un important acquis et une réelle source de fierté. Les habitants de l’Inchiri fondent légitimement de grands espoirs sur les impacts économiques et sociaux qu’il ne manquera pas d’entrainer.
Bien que la capacité d’accueil de la ville soit limitée, particulièrement pour un nombre aussi importants de personnes, nous avons pris toutes les dispositions pour recevoir dans des conditions convenables de séjour tous les hôtes.


Question : Quelles sont les principales réalisations dont la wilaya a bénéficié à l’occasion de son hébergement de l’évènement ?

Le wali : Il est certain que l’organisation d’un évènement de cette ampleur a entrainé un bond spectaculaire au niveau des infrastructures et des services. Ainsi, au plan des infrastructures, il a été procédé à la construction et à la réhabilitation de nombreux édifices publics dont on peut citer la construction du lycée d’Akjoujt, de la direction régionale de la sureté nationale, d’un commissariat, de la résidence et des bureaux de la wilaya et de la moughataa, de la délégation de l’urbanisme, d’une gare routière…
A cela s’ajoute la construction et la réhabilitation de nombreuses routes bitumées et de trottoirs.
Dans le domaine des services de base, une extension du réseau d’adduction en eau potable, nécessitant la pose de 40,2 km linéaires de tuyauterie, couvrant l’ensemble des quartiers qui n’étaient pas desservis, a été réalisée au profit de 1 000 ménages défavorisés qui ont bénéficié de branchements sociaux entièrement gratuits.
De même, pour répondre aux besoins croissants des population en eau potable, il a été procédé à la construction d’un nouveau réservoir d’eau d’une capacité de 2500m3 au moment où deux unités de dessalement sont en voie de construction.
Sur le plan de l’énergie, le réseau de distribution de l’électricité a été étendu à tous les quartiers de la ville et la station de production électrique a été renforcée par trois nouveaux groupes électrogènes d’une capacité de 3 200 mégawatts en plus de la réparation de la panne qui affectait le transfert et la distribution de l’énergie solaire vers le réseau.


Question : Rétrospectivement, quels étaient les problèmes essentiels auxquels la wilaya faisait face ?

Le wali : La wilaya souffrait principalement de déficit d’approvisionnement en eau potable et en électricité ainsi que de la faiblesse de la production et de la distribution électrique en plus de l’état défectueux de son réseau routier urbain.
Nous pouvons affirmer que toutes ces insuffisances sont comblées grâce aux nouveaux projets qui ont été réalisés dans ces différents domaines.
La situation va également être considérablement améliorée grâce à l’achèvement prochain de la route qui relie Bénichab à la route Nouakchott-Nouadhibou, la résolution définitive du problème de l’eau potable dans l’arrondissement de M’Heijratt et la réalisation de nouveaux projets et programmes de développement dans la wilaya. ami


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés