Facebook
Journée Mondiale des toilettes: ''Ne laisser personne derrière''   
22/11/2019

La Mauritanie a célébré, à l’instar de la Communauté Internationale, la journée Mondiale des toilettes organisée cette année sous le thème : "Ne laisser personne derrière".



Cette célébration vise à faire changer les comportements à travers la sensibilisation sur l’assainissement et la propreté en général ainsi que sur l’utilisation des sanitaires.

Présidant la cérémonie, organisée dans la moughataa de Dar-Naim par le ministère de l’hydraulique et de l’assainissement avec la collaboration de l’UNICEF, le secrétaire général du ministère, M. Mohamed Ould Abdallahi Salem Ould Ahmedoua a indiqué que le manque d’utilisation des sanitaires détruit la santé, les conditions de vie et la production économiques partout dans le Monde.

Il a ajouté que le gouvernement du Premier ministre, M. Ismail Ould Bedde Ould Cheikh Sidiya traduisant dans les faits les orientations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a exécuté des plans et programmes visant à mettre à la disposition des citoyens des services essentiels dont l’assainissement occupe une place de choix.

Le secrétaire général a souligné que ces plans et stratégies exécutés par le département de l’hydraulique et de l’assainissement ont permis à 4495 localités de bénéficier de latrines et à 2632 écoles et centres de santé de profiter de sanitaires équipés de robinets pour le lavage des mains.

Le chargé de mission de la commune de Dar-Naim, M. Bounene Ould Ahmed Salem s’est félicité des efforts déployés dans l’amélioration de la santé des citoyens qui a limité les causes de maladies liées à l’absence de sanitaires.

La représentante adjointe de l’UNICEF en Mauritanie, Mme Judith Léveillée a indiqué que la défécation à l’air libre, à travers les latrines couplée au lavage des mains au savon, compte parmi les moyens les plus efficaces de lutte contre les maladies hydre-fécales qui causent plus de 3,5 millions de décès d’enfants de moins de 5 ans dans le Monde.

Elle a ajouté que depuis 2012, l’UNICEF ainsi que d’autres partenaires techniques et financiers tels que l’Agence Française de Développement, la Banque Africaine de Développement et bientôt la Banque Mondiale et les ONGs locales et Internationales appuient le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement pour atteindre l’objectif zéro défécation à l’air libre.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés