Facebook
Nouakchott: Les présidents des parlements du G5-Sahel adoptent les documents officiels relatifs à la création du CIP   
02/11/2019

Les présidents des parlements des pays du G5-Sahel ont adopté, jeudi à Nouakchott, tous les documents officiels relatifs à la création du Comité Interparlementaire du G5-Sahel (CIP-G5-Sahel).



Le communiqué final de la première conférence des présidents des Assemblées nationales du CIP-G5 Sahel qui s’est tenue du 30 au 31 octobre courant à Nouakchott a annoncé l’adoption des règlements intérieur, administratif et financier, du budget de démarrage et du premier plan d’actions du comité.

Aux termes de la première conférence des présidents, le budget de démarrage du CIP-G5-Sahel s’établit en recette et en dépenses pour l’exercice 2020 à la somme de trois cent cinquante millions (350.000.000) Francs CFA.

Abordant la nécessité de rendre opérationnel dans les meilleurs délais le secrétariat exécutif du CIP, les présidents des Assemblées nationales ont convenu d’apporter une contribution exceptionnelle globale de cent millions de Francs CFA à raison de 20 millions de Francs CFA par parlement.

Les chefs des parlements présents à cette session ont saisi l’occasion pour lancer un appel à la mobilisation et à l’action à l’endroit des parlements membres et de l’ensemble des partenaires techniques et financiers déjà engagés ou prêts à s’engager aux côtés des pays du G5-Sahel dans leur lutte commune pour la sécurité, la paix et le développement.

En marge de la cérémonie de clôture, le président en exercice du CIP-G5-Sahel, président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, M. Alassane Bala Sakande, a déclaré à l’AMI que cette session a été l’occasion d’examiner un certain nombre de questions importantes en vue d’accélérer les procédures de création de ce comité.

Il a remercié les présidents des Assemblées nationales des pays du G5-Sahel pour leurs efforts et leur disponibilité spontanée à apporter une contribution conséquente qui va permettre au comité d’entamer ses activités.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés