Facebook
Une convention Mauritanie – Chine pour la construction du siège du CNRSP   
31/10/2019

Une convention pour la construction d’un nouveau siège pour le Centre National de Recherches en Santé Publique (CNRSP) a été signée, mercredi matin à Nouakchott,le secrétaire général du



ministère de la santé,M. Ahmed Salem Ould Bouheda et le conseiller de l’ambassade de la République Populaire de Chine à Nouakchott, SEM.Shen Jing, pour une enveloppe de 746 millions MRU.

Le Centre comprendra plusieurs pavillons, dont une aile pour l’administration, une autre pour les laboratoires de diagnostic bactérien, virologique, parasitaire, mais aussi dans le domaine de l’hérédité et de la biologie moléculaire, du contrôle de la qualité notamment de l’eau et des aliments, en plus de laboratoires de type pii et PIII qui ont une capacité de traitement des agents pathogènes à haut risque, tels que le virus de la fièvre hémorragique.

S’exprimant pour l’occasion, le secrétaire général du ministère de la santé, s’est réjoui de la signature entre entre les deux pays amis.
Il a ajouté que la nouvelle réalisation s’inscrit dans le cadre de la concrétisation des engagements du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani relatifs à l’amélioration de la qualité des services de santé et à leur généralisation pour les rendre à la portée de tous les citoyens où qu’ils se trouvent.

A son tour, le conseiller économique de l’ambassade de Chine en Mauritanie a exprimé sa reconnaissance pour le gouvernement mauritanien pour les efforts consentis en vue d’accomplir ce projet.
La cérémonie de signature s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de l’économie et de l’industrie.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés