Facebook
Ouverture d’un atelier national sur le transport des matières dangereuses   
17/10/2019

Les travaux d’un atelier national d’évaluation du cadre législatif et réglementaire du transport des matières dangereuses ont débuté mercredi à Nouakchott.



Cette rencontre de 3 jours vise à analyser le cadre juridique et législatif international du transport des marchandises dangereuses et sa compatibilité avec le cadre national en plus de propositions sécurisant le transport de ces marchandises.

Elle permet aussi d’approfondir la compréhension des participants sur la nécessité de surveiller les marchandises dangereuses à leur entrée en Mauritanie et la connaissance des législations nationales dans le domaine de leur transport.

Le président de l’Autorité Nationale de Radioprotection, de Sureté et de Sécurité Nucléaire (ANRSN), Pr. Saleh Moulay Ahmed a indiqué que la problématique du transport des marchandises dangereuses en Mauritanie est liée à l’approvisionnement des industries minières et le transport des hydrocarbures.

Il ajouté que la sécurité de ce transport constitue une priorité du gouvernement qui a créé un cadre législatif et organisationnel assurant la sécurité effective des personnes, la protection de l’environnement et l’élimination des conséquences des effets négatifs des substances dangereuses.

Notons que l’atelier est organisé par l’Autorité Nationale de Radioprotection, de Sureté et de Sécurité Nucléaire et le Centre d’Excellence de l’Union Européenne.



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés