Facebook
Washington: Démarrage de la 1ère réunion de la délégation mauritanienne aux réunions de la Banque mondiale et du FMI   
17/10/2019

Les travaux de la première réunion de la délégation mauritanienne dans le cadre des réunions annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) sous la présidence du ministre de l’économie et de l’industrie, M. Cheikh Kebir Moulaye Taher et de



Mme Annette Dikson, vice-présidente de la Banque mondiale, chargé du développement humain ont démarré, mercredi à Washington.

Au cours de cette réunion, le ministre a présenté un exposé détaillé sur la situation économique en Mauritanie et sur ses perspectives prometteuses à la faveur de la stabilité politique que connait le pays.

Il a souligné la conformité du programme du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheil El Ghazouani, avec l’agenda du développement adopté par la Banque mondiale, en particulier en ce qui concerne le développement humain qui constitue une priorité pour la Banque, déclarant l’adhésion de notre pays au projet du capital humain lancé par la Banque mondiale lors de ses réunions annuelles de l’année dernière.

De son côté, Mme Annette Dikson a passé en revue les principaux axes du projet capital humain, soulignant l’importance que revêt ce projet et son rôle positif dans le développement.

Aux côtés du ministre de l’économie et de l’industrie ont participé à ces réunions, le ministre délégué auprès du ministre de l’économie et de l’industrie chargé de la promotion des investissement et du développement de l’industrie, Hbib Ould Ham, le gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie, M. Abdelaziz Ould Dahi, le Conseiller du Président de la République, M. El Hacen Ould Zein, l’ambassadeur de la Mauritanie à Washington, Ba Samba et le Directeur général des investissements publics et de la coopération, M. Mohamed Salem Ould Nany.



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés