Facebook
Ouverture de l'année scolaire 2019-2020   
07/10/2019

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a présidé, lundi matin à l’ecole Wejaha Ould Memme située au secteur 18 du quartier Tarhil, relevant de la moughataa de



Ryad (wilaya de Nouakchott sud), la cérémonie d’ouverture de l’année scolaire 2019-2020.

A cette occasion, le ministre de l’Enseignement Fondamental et de la Réforme du secteur de l’éducation nationale, M. Adama Sonko a prononcé le discours suivant au nom des ministres de l’enseignement secondaire et de la Formation technique et professionnelle, des Affaires sociales, de l’Enfance et de la Famille.

Voici le discours dans son intégralité

" Monsieur le Président de la République,

Monsieur le Premier Ministre,

Messieurs et mes mesdames les ministres,

Mesdames et messieurs les élus,

Mesdames et Messieurs les ambassadeurs diplomatiques et représentants des missions diplomatiques,

Mesdames et Messieurs les Représentants des organismes internationaux et partenaires au développement,

Mesdames et Messieurs les membres de la famille scolaire

Honorable assistance,

Je suis honoré de vous souhaiter la bienvenue, en ce premier jour de l’année scolaire, dans un établissement d’enseignement, pour partager avec nos enfants et nos collègues enseignants la joie du retour à la vie scolaire, avec sa pureté et son innocence, ainsi que l’avenir prometteur en termes de valeurs morales et cognitives auquel elle renvoie.

Excellence,

Monsieur le Président République

Votre présence à l’ouverture de année scolaire est l’expression concrète de votre conviction profonde que I’ éducation est le fondement du développement et son outil. Une conviction fortement exprimée dans votre programme électoral, et clairement traduite dans la déclaration de politique générale du Gouvernement et qui invite tous les mauritaniens à un sursaut national pour fonder une école républicaine qui concrétise nos attentes de cohésion sociale, de justice et d’égalité. Une école qui garantit à nos enfants une éducation imprégnée de nos valeurs religieuses et culturelles, et une formation qui les habilite à maîtriser les sciences et les savoirs du monde où ils devront être compétents pour vivre dignement.

Pour traduire votre volonté, Monsieur le Président, une série de consultations inclusives seront lancées pour exploiter les compétences de tous, tirer profit des expériences passées et des différents rapports de diagnostic du secteur, afin de produire une loi d’orientation qui cadre la refondation de l’école à laquelle nous aspirons et dont le premier objectif est la préservation de l’intérêt des générations futures, loin de toutes les considérations qui ont constitué, jusqu’ici des obstacles à la réussite de nos approches éducatives.

En préparation de cela, les actions prioritaires suivantes seront entreprises durant l’année scolaire qui commence:

•Dans le domaine de la gestion des ressources humaines, des mécanismes de contrôle seront dynamisés, les textes règlementaires relatifs aux absences et à la rationalisation de l’utilisation du personnel appliqués. Il sera procédé à la résorption du déficit en enseignants à travers une sélection transparente de 5030 prestataires d’enseignement diplômés.

•Dans le domaine de la formation: une évaluation des enseignants en classe sera organisée afin de déterminer les besoins en formation et de préparer un programme visant à renforcer les capacités des enseignants et à répondre à leurs besoins en formation continue.

•En ce qui concerne l’amélioration des niveaux des élèves, un programme sera initié visant à permettre à tous les élèves la maitrise des programmes à tous les niveaux et, en particulier, la maitrise de la lecture, l’écriture et le calcul à la fin du cycle fondamental.

•Dans le domaine de la gestion des établissements scolaires : Une politique de gestion participative sera adoptée par la mise en place de comités de gestion des écoles, ce qui permettra à tous les acteurs de contribuer aux intérêts de l’école.

•Dans le domaine de l’organisation de la carte scolaire, la politique du secteur comporte l’élimination progressive des écoles à cycle incomplet, à travers l’encouragement des regroupements en leur donnant la priorité dans la couverture en enseignants, en cantines scolaires et dans les programmes de santé scolaire.

•Dans le domaine des infrastructures: des actions seront entreprises pour augmenter la capacité d’accueil des établissements scolaires afin de leur permettre d’accueillir les nouveaux élèves d’une part et d’atténuer la pléthore des classes, d’autre part.

•En ce qui concerne la dotation en matériels et en fournitures scolaires: la politique de gestion du manuel scolaire fera l’objet d’une révision minutieuse afin de garantir que chaque élève, où qu’il se trouve, ait accès aux manuels. Dans ce cadre, le stock disponible à l’institut pédagogique national a été mis à disposition des kiosques.

Tels sont les principaux actes que nous avons définis pour cette année scolaire et qui constitueront un socle solide pour asseoir les reformes que nous comptons réaliser dans notre système éducatif, au cours des cinq prochaines années.

Monsieur le Président

Conformément à vos instructions et directives, le principe de justice et d’équité guidera toutes les mesures et décisions qui seront émises par les Ministères en charge de l’Éducation Nationale, en nous inspirant du Saint Coran:

Monsieur le Président

Permettez-moi de m’adresser, en votre présence, à toutes les parties concernées par l’action éducative pour apprécier, à sa juste valeur, les rôles qu’elles accomplissent dans ce domaine.

Messieurs les encadreurs et les enseignants

Vous êtes la base et le moyen de la réforme. C’est par votre dévouement et vos sacrifices que nous jetterons les fondements d’une école républicaine qui forme un citoyen attaché à ses valeurs religieuses et civilisationnelles, imprégné des sciences de son époque, policé dans ses comportements et agissements. Grâce à vous, nous tracerons le profil de l’avenir de notre chère patrie.

Quant à vous mesdames et messieurs les promoteurs de l’enseignement privé

Je vous adresse mes remerciements et mes considérations du rôle que vous jouez pour servir le secteur à travers votre contribution à la scolarisation d’une proportion importante des enfants du pays. En votre qualité d’acteurs économiques créatifs, je compte sur votre esprit d’initiative et votre capacité d’adaptabilité afin de contribuer efficacement dans le processus de concertation visant à refonder notre système éducatif.

Mesdames et messieurs les représentants des associations de parents d’élèves et d’organisations de la société civile et acteurs du domaine l’information et de la communication

Vous possédez mieux que quiconque la capacité à mobiliser, à sensibiliser et à changer les mentalités; ce qui nous fait compter sur le rôle que vous jouez dans la réforme éducative en tant que premiers bénéficiaires, car tous les efforts de l’école visent à réhabiliter vos chers enfants et à les préparer à une vie digne, mais aussi à les immuniser contre les dérives de la délinquance et de l’extrémisme.

Mesdames et messieurs les acteurs politiques et les décideurs

Vous accomplissez un rôle primordial dans la vie du pays; cela vous confère une responsabilité immense envers l’avenir. Ce qui exige la loyauté et l’attention dans l’accomplissement honnête de ce devoir. Car nous en serons tous comptables, demain, devant Allah, et nous répondrons sûre Mesdames et messieurs les acteurs politiques et les décideurs

Vous accomplissez un rôle primordial dans la vie du pays; cela vous confère une responsabilité immense envers l’avenir. Ce qui exige la loyauté et l’attention dans l’accomplissement honnête de ce devoir. Car nous en serons tous comptables, demain, devant Allah, et nous répondrons sûrement de nos actes.

Mesdames et messieurs les partenaires au développement

J’apprécie hautement ce que vous apportez au secteur de l’éducation dans le cadre du partenariat fructueux qui vise à fournir un enseignement de qualité, inclusif, équitable permettant à tous nos enfants de recouvrer leur droit à l’apprentissage et j’aspire à une grande contribution de votre part dans ce grand projet national.

Enfin, j’invite tous les acteurs, chacun en ce qui le concerne, à participer activement à l’amélioration du rendement de notre département en relançant notre système éducatif afin qu’il puisse réaliser les attentes et les espoirs qui se portent sur lui.

Vive notre système éducatif en tant que chemin du progrès.

Vive la Mauritanie sûre et unie".

Le maire de la commune de Ryad, M. Abdellahi Kane a, de son coté, indiqué que la présidence du Chef de l’Etat de la cérémonie d’ouverture de l’année scolaire démontre l’intérêt qu’il accorde au secteur de l’éducation avant d’exhorter tous les acteurs impliqués dans l’action éducative à traduire dans les faits la volonté du président de la République et de contributer, chacun de son coté, à améliorer les prestations de ce secteur.

Le président de l’union des associations des parents d’élèves a précisé, pour sa part, que la présidence de Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouni de la cérémonie d’ouverture de l’année scolaire est un message fort auquel doivent répondre favorablement les parents, les élèves, les enseignants et les structures de supervisions et d’encadrement.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés