Facebook
Festival international de la liberté d’expression et de presse (FILEP) 2019 : la 8e édition se veut pour une Afrique libre et unie   
02/10/2019

La 8ème édition du Festival international de la liberté d’expression et de presse (FILEP)   a  ouvert ses portes  le mercredi 25 septembre 2019 à Ouagadougou. 



Parrainée par le Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé,  cette édition s’est tenue du 25 au 28 septembre 2019 sous le thème : « des plumes, des micros et des caméras pour une Afrique libre et unie ».

Ils étaient  nombreux, ces journalistes, religieux, coutumiers hommes et femmes des organisations de la société civile et hommes politiques à prendre part à  la  8e édition du Festival international de la liberté d’expression et de presse (FILEP). Cette édition est placée sous le thème: « des plumes, des micros et des caméras pour une Afrique libre et unie ». Ce thème est le choix de l’ensemble des acteurs qui portent le FILEP. Au cours de la cérémonie d’ouverture, un hommage a été rendu aux illustres journalistes disparus à savoir le Burkinabè Sylvain Dabiré et le Béninois Maurice Chabi décédé en avril 2018.

Selon le président  du comité d’organisation du FILEP, Boureima Ouédraogo : «  le FILEP est bien plus qu’un festival. C’est un véritable espace public interafricain de dialogue et de valorisation des bonnes pratiques et de Co-construction d’une vision partagée de l’avenir du continent et de ses peuples ». Il a ajouté qu’ils ont le devoir de contribuer à réveiller les consciences endormies, alimenter celles éveillées d’informations à même de les mobiliser davantage  autour de la construction de cette force commune sans laquelle, le continent continuera de subir encore longtemps, la marginalisation et la domination des puissances du monde.

Le président de l’Assemblée nationale, Bala Sakandé, parrain de la cérémonie  a laissé entendre :« Le FILEP est devenu l’un des plus grands espaces panafricains de réflexions et de propositions sur la contribution des médias à la construction d’une Afrique de liberté, de progrès et de démocratie mais aussi surtout de fraternité entre les peuples »  Il a promis aux organisateur de cet évènement  que dans les années à venir, ils  seront  toujours au côté du FILEP pour organiser ce prestigieux évènement qui aujourd’hui a dépassé les frontières du Burkina Faso.

Les activités qui seront menées au cours de cette 8e édition sont entre autres : le colloque international, le prix Norbert-Zongo du journalisme d’investigation, le prix en photo et caricature,  des conférences,  des expos photos et caricatures, des projections-débats de film, une soirée gala suivi de remise du prix Norbert Zongo d’investigation. Un recueillement sur la tombe de Norbert Zongo aura lieu à la veille de la clôture.

Assata SINARE

citeelegance.net


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés