Facebook
Lancement d’une campagne d’assainissement de la zone industrielle de Nouadhibou   
04/10/2019

Une campagne d’assainissement de la zone industrielle et de la partie du littoral limitant la zone franche de Nouadhibou a été lancée vendredi par l’autorité de cette zone avec la participation du



ministère des pêches et de l’économie maritime, des autorités sécuritaires et administratives régionales de Nouadhibou, des éléments de la première région militaire et de la garde côtes mauritanienne ainsi que des organisations de la société civile opérant dans la capitale économique.

Contacté par l’AMI, le président de l’autorité de la zone franche de Nouadhibou, M. Ahmedou Tijani Thiam, a précisé que la campagne touchera toutes les zones abritant des activités industrielles, surtout la pêche et particulièrement les usines de transformation et de traitement des produits de pêche.

Il a ajouté que l’opération va permettre à la ville de retrouver un visage digne d’une cité moderne, notant que la Mauritanie est un pays exportateur des poissons vers les marchés extérieur ce qui l’obligera à adopter des normes sanitaires fiables.

Le président de l’autorité de la zone franche de Nouadhibou a enfin salué la contribution du département des pêches et de l’économie maritime, des autorités sécuritaires et administratives, des éléments de l’armée et des organisations de la société civile.

La cérémonie de lancement de la campagne s’est déroulée en présence du ministre des pêches et de l’économie maritime et celui de l’emploi, de la jeunesse et des sports, du directeur de cabinet du wali et du vice-président du conseil régional de Nouadhibou.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés