Facebook
En 2018, l'Afrique a été la deuxième région touristique la plus dynamique au monde   
30/09/2019

En 2018, le continent africain a été la deuxième région touristique la plus dynamique au monde après l’Asie-pacifique. C’est ce que révèle le « Jumia Hospitality Report 2019 », publié par l’entreprise de e-commerce Jumia.



Avec 67 millions de touristes accueillis en 2018, le continent a enregistré une croissance de 7% de ses arrivées touristiques par rapport à 2017 et plus de 15% par rapport à 2016. Selon le rapport, cette augmentation progressive est attribuée à la facilité et au moindre coût des déplacements, en particulier à l’intérieur du continent.

D’après les statistiques, les dépenses des touristes voyageant à l’intérieur du continent représentaient 56% des dépenses totales des touristes contre 44% pour les touristes provenant de destinations internationales. Cette dynamique devrait se poursuivre dans les prochaines années, grâce à la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) qui stimulera la circulation des personnes entre les pays africains, selon les prévisions.

« Les gouvernements doivent être disposés à éliminer l’obligation de visa pour les ressortissants africains qui se rendent dans leurs pays. Les ministères et les autres organisations partenaires responsables devraient créer des campagnes de promotion de leurs destinations de voyage locales et de leurs offres touristiques afin d’attirer davantage de voyageurs régionaux », a à cet effet indiqué Estelle Verdier, responsable des voyages chez Jumia.

Au total, l’industrie touristique africaine a enregistré une croissance de 5,6% en 2018, contre une moyenne mondiale de 3,9%. L’année dernière, l’industrie du tourisme et du voyage a contribué à hauteur de 8,5% au PIB du continent contre 8,1% en 2017.


(Agence Ecofin) -


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés