Facebook
Clôture à Nouakchott d'une session de formation au profit de 36 officiers de la force conjointe   
28/09/2019

Le ministre de Défense nationale, M. Hanena Ould Sidi, a supervisé, vendredi matin, à Nouakchott, au Collège de la Défense du G5-Sahel, la clôture d’une session de formation au profit de 36 officiers de la Force conjointe du G5-Sahel.



Cette session de trois semaines a permis l’échange d’expertises entre les bénéficiaires de cette formation dans les domaines de la planification et de la conduite des opérations militaires, de la gestion des crises dans le cadre de la force conjointe et de la prise en compte des aspects des droits de l’homme et du droit international, en plus de la coordination des actions sur le terrain avec les autres intervenants (Minusma, Barkhane, Eutem, Eucap, etc.).

A cette occasion, le directeur du Collège de Défense du G5-Sahel, Général de Brigade Brahim Vall Cheibani Ahmed, a indiqué que durant cette session de formation, l’accent a été mis sur l’acquisition des savoir-faire opératifs, tactiques et techniques.

Il a remercié tous ceux qui ont contribué à l’organisation de ce stage, mentionnant à ce titre le secrétariat permanent du G5-Sahel, l’Union européenne, la France, le PCIAT mandat II, le Haut-commissariat pour les droits de l’homme projet G5-Sahel, l’opération Barkhane, l’EUTAM, l’EUCAP Sahel Mali, l’EUCAP Sahel Niger, l’Institut français de l’enseignement stratégique et opératif et la GIZ.

Il a enfin réitérer la disponibilité du Collège de Défense du G5-Sahel à accueillir d’autres stages de renforcement des capacités opérationnelles de la Force conjointe du G5-Sahel et de l’étendre aux autres structures du G5-Sahel.

A son tour, le secrétaire permanent du G5-Sahel par intérim, M. Mikaïlou Sidibé, a fait part de son immense plaisir de prendre part à cette cérémonie sanctionnant la fin de stage de pré-déploiement du poste de commandement de fuseaux de la force conjointe du G5-Sahel au titre du troisième mandat.

Il a en outre rendu hommage à la direction du Collège de Défense et à toute son équipe pour l’immense travail abattu, malgré la modestie des ressources et des moyens.

Pour sa part, le Commandant adjoint de la Force conjointe du G5-Sahel, Général de Brigade Mamary Camara, a indiqué que le stage a été un moment de renforcement de la cohésion entre les éléments qui ont appris à mieux se connaître durant trois semaines et ont pu tisser des liens d’amitié et de camaraderie qui vont faciliter le travail collaboratif de leur prise de fonction, soulignant qu’ils sont désormais suffisamment outillés pour réaliser les différentes tâches d’état-major qui leur incombent.

Il a, en outre, remercié l’encadrement du Collège de Défense du G5-Sahel et les autorités mauritaniennes qui n’ont ménagé aucun effort pour la bonne réussite du stage.

Quant à l’ambassadeur, chef de la Délégation de l’Union européenne en Mauritanie, SEM. Giacomo Durazzo, a exprimé la fierté de l’Union européenne d’être le premier partenaire du G5-Sahel dans tous les domaines.

Il a ajouté que la coopération dans le domaine de la sécurité et de la défense peut être exemplaire, ajoutant les projets de coopération, les missions spécifiques et l’expertise technique sont autant d’appuis permettant de mieux faire face aux nombreux défis sécuritaires au Sahel.

La cérémonie de fin de stage s’est déroulée en présence de plusieurs ambassadeurs de pays frères et amis et de représentants d’organisations internationales.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés