Facebook
Démarrage d'un atelier de sensibilisation sur les droits d'auteur et les droits voisins   
14/09/2019

Les travaux d’un atelier de sensibilisation sur les droits d’auteur et les droits voisins ont débuté vendredi à Nouakchott.



Organisé par le ministère de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement, l’atelier, organisé à l’occasion de la célébration de la journée africaine de la propriété intellectuelle, permettra la présentation par des experts d’exposés et de conférences sur la relation entre la propriété intellectuelle et les droits de l’homme et entre les droits garantis par la loi de la propriété intellectuelle à l’auteur et aux droits voisins.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le secrétaire général du ministère de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement, Dr Ahmed Ould Bah Ould Sid’Ahmed, a indiqué que l’atelier revêt une très grande importance et prouve l’intérêt accordé par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh Ghazouani à la promotion et au développement de la culture, en tant que l’un des piliers du développement.

Il a ajouté que le département attend de cet atelier de jeter la lumière sur un sujet qui ne se limite plus à un seul domaine donné à savoir la protection de la production littéraire devenue la pierre angulaire de tous les aspects de la vie humaine et un pilier économique d’une importance particulière.

Pour sa part, le conseiller chargé du patrimoine, coordinateur de la cellule de la protection des droits d’auteurs et des droits voisins au ministère de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement, M. Mohamed El Moctar Ould Sid’Ahmed, a indiqué que la protection de la propriété intellectuelle bénéficie aujourd’hui d’une importance particulière de la part de tous les pays du monde en général et des pays africains en particulier.

Il a souligné que la protection de la propriété intellectuelle et des droits d’auteurs être nécessaire à plus d’un égard, eu égard aux droits qui en sont liés moralement et matériellement.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de la justice, M. Mohamed Ould Chrif Ahmed et d’un certain nombre de cadres des ministères de la culture et de la justice.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés