Facebook
Mauritanie/UE : Début des consultations    
20/10/2008

Le premier ministre mauritanien nommé par la junte est à  Paris  pour mener, lundi 20 octobre, des discussions avec l’Union Européenne (UE) présentées comme déterminantes, leur échec pouvant déclencher l’application de sanctions maintes fois annoncées contre les militaires putschistes.



Les consultations  ont été ouvertes  en milieu de matinée du lundi   dans les locaux de la Banque Mondiale à Paris.
Le ministre de la communication de la junte, Mohamed Ould Moine, avait réaffirmé samedi dernier avant le départ de la délégation pour Paris: "nous ferons tout pour éviter les sanctions car nous (...) essayerons de nous faire comprendre sur la réalité du changement du 6 août fait sur demande des parlementaires, des intellectuels et du peuple après des blocages graves des institutions du pays par l’ancien président".
«Tenter de convaincre l’UE que ce qui s’est passé le 6 août, n’est pas un coup d’Etat, est une piètre stratégie de défense qui se retournera contre ses auteurs», note un observateur indépendant.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés