Facebook
Lutte anti-terroriste au Sahel : L’Algérie et le Mali font cavaliers seuls   
11/10/2008

Le Général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire (ANP-algerienne) a reçu, le 11 octobre, au siège de l’état-Major de l’ANP, une délégation d’experts militaires maliens.La délégation malienne était conduite par le Colonel Amadou Fourou Guye, conseiller technique auprès du ministre de la Défense et des Anciens combattants de la République du Mali, chargé de la coopération militaire et des relations extérieures.



L’audience s’est déroulée en marge des travaux que la délégation d’experts militaires maliens a menés avec les experts militaires algériens.
La visite de cette délégation malienne rentre dans le cadre de la coopération militaire algéro-malienne dans le domaine de la lutte anti-terroriste. Coopération de laquelle la Mauritanie est exclue pour des considérations encore floues. Depuis 2005; les katibas (bataillons)  du GSPC, rebaptisé Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI) ayant des bases arrières au Sud de l’Algérie et au Nord du Mali, mènent épisodiquement des incursions et des coups de main dans notre territoire. C’est dire que nous sommes en Mauritanie, les premiers concernés par la lutte anti-terroriste avec nos deux voisins. La Mauritanie reste  en tous cas,  plus concernée que le Mali, lequel, bien qu’abritant des bases d’AQMI n’est pas –curieusement- victime, de ses attaques meurtrières.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés