Facebook
Le terroriste tunisien Abou Ayad annoncé mort au Mali   
26/02/2019

Des informations en date du 25 février annoncent la mort du leader jihadiste tunisien Abou Ayad simultanément à celle de l’algérien Abou El Hemmam survenue le 21 février.



Libéré en 2011 après la révolution en Tunisie (où il purgeait une peine de 43 ans de prison) Abou Ayad vétéran d’Afghanistan et du Groupe islamique tunisien combattant, avait fondé l’organisation Ansar charia accusée du meurtre de deux avocats tunisiens laïcs Belaid et Brahmi et de l’attaque contre l’ambassade US à Tunis. Il s’est réfugié par la suite en Libye livrée au chaos consécutif à la « révolution ». Sa capture et même sa mort avaient été annoncées et démenties en 2013. Cette fois, sa mort est annoncée au Mali où il serait venu -selon une source proche des services de sécurité-en décembre 2018 avec Yahya Abou El Hemam tué par la force Barkhane le 21 février au nord de Tombouctou. Les mêmes sources expliquent la présence du jihadiste tunisien par une probable fusion entre Aqmi et Ansar charia


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés