Facebook
Festival annuel de l’union des poètes et littéraires de Mauritanie   
31/12/2018

Les travaux de la 12e session du festival annuel de l’union des poètes et littéraires de Mauritanie, placé sous l’égide du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, ont débuté vendredi à Nouakchott.



La séance inaugurale du festival, de trois jours, s’est déroulée, sous la supervision du ministre de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Me. Sidi Mohamed Ould Maham.

Baptisée session feu Kaber Hachem, la rencontre, placée sur le thème : la diplomatie douce, prévoit un programme riche en poésie et littérature, notamment des veillées et lectures poétiques, de la critique littéraire et les principales œuvres du défunt Hachem.

Prennent part à ces festivités culturelles, des poètes et littéraires venus du Maghreb Arabe, du Moyen Orient et d’Afrique.

Dans son adresse pour l’occasion, le ministre a précisé que l’actuelle session se distingue des précédentes sessions par deux caractéristiques : son placement sous le patronat du Président de la République et la participation des hôtes chers pour la Mauritanie dont des littéraires arabes et africains.

Il a ajouté que cette manifestation culturelle ouvre la voie devant ces invités pour s’inspirer l’expérience mauritanienne, expérience poussée, à partir de cette terre et y émancipée et enracinée et vis-versa.

Le ministre a également souligné :’’ toute littérature fidèle à son environnement reste la mieux appropriée pour instruire des citoyens éveillés. Partant de ce principe les littéraires et poètes ce sont ceux qui observent les évènements qui déroulent dans leur environnement et les décrivent avec des belles phrases qui illustrent leurs sensations et reflexes et ceux de leurs communautés en cultivant une conscience positive vulgarisée fidèlement avec un style doux et agréable, qui interpelle l’âme et l’esprit des individus et des nations.

Au sujet du slogan retenu pour la présente session, le ministre a précisé que la créativité culturelle et littéraire peut servir de moyen de vulgarisation et de promotion des valeurs de fraternité et d’entente entre les peuples et la nations, en tant que moyen d’affection réciproque, notant que l’organisation du festival annuel sous l’égide du Président de la République constitue une preuve éloquente de l’intérêt et du soutien qu’ accorde son excellence aux littéraires et auditeurs compte-tenu de leur apport dans l’instruction d’un citoyen productif et modéré, un citoyen qui rejette l’extrémisme et encourage le dialogue et l’expectation de l’autre.

Et le ministre d’ajouter que son département veille, en application du programme du gouvernement du Premier ministre, Monsieur Mohamed Salem Ould Béchir, sur la promotion des ressources humaines en tant que levier de développement et outil de vulgarisation de culture de paix et de cohabitation pacifique.

Le ministre a enfin exhorté les poètes et littéraires mauritaniens et leurs hôtes à assumer la responsabilité qui leur incarne et de faire du poème un instrument qui oriente tout être égaré et laisse sur terre d’amples richesses, notant que le poète et le littéraire assument dans le monde arabe et islamique une lourde responsabilité et qu’il doit tendre la main de secours aux jeunes pour les mettre à l’abri de la violence et de l’extrémisme.

Pour sa part, le président de l’union des poètes et littéraires de Mauritanie, Dr. Mohamed Ould Lehdhana, a salué le placement du festival sous l’égide du Président de la République, afin d’instruire un citoyen réconcilié avec soi et son environnement et sa civilisation.

Il a aussi loué le soutien apporté à son institution par le département de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement et qui lui a permis d’organiser le présent festival.

Quant au directeur du festival, M. Ahmed Ould Oualed, il a vivement salué la large participation des unions arabes de littérature et de poésie à l’actuelle session du festival annuel de l’union des poètes et littéraires de Mauritanie.

Pour leur part, les représentants des délégations arabes invitées ont exprimé leur fierté de participer à un festival organisé dans un pays baptisé ’’terre d’un million de poètes’’ et remercié le gouvernement et le peuple mauritaniens pour l’hospitalité généreuse et l’accueil chaleureux.

En marge de la cérémonie, un bouclier, offert au Président de la République, par le club culturel saoudien Nouriss, a été remis au ministre de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement.

Le club a remis également un autre bouclier au ministre de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement par le même club.

Au terme de la cérémonie, le ministre et ses homologues de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des TIC et de l’éducation de la formation professionnelle ont effectué une visite à l’exposition des livres, organisée en marge du festival.

AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés