Facebook
Une émission sur les Mourabitounes   
31/08/2018

Intéressante émission diffusée ce soir (31/8) sur la chaine culturelle d’El Mouritaniya TV sur nos ancêtres les Mourabitounes (1040-1147), avec Abdel Kader Ould Mohamed, Sidamar Ould Cheikhna, Mohamed Yahya Ould Babah et sidi Ould Lemjad .



Youssouf ibn Tachifine (m. 1106) avait donc bien mené un putsch en bonne et due forme contre Aboubakr Ibn Omar (m.1087), nous apprend M. Ould Cheikhna.
Et il y aurait eu en fait, deux Etats Mourabitounes : l’un au Nord avec pour capitale Marrakech et le deuxième au sud avec Azougui (en Adrar), pour capitale.
On apprend également que les Mourabitounes avait eu deux idéologues : Abdoullah ibn Yacine (m.1059) venu de Tunisie, qui était un fondamentaliste (un salafiste dans le langage moderne) ainsi que l’Imam Al Hadrami Amourady (venu de l’Andalousie ) qui était , lui, un sunnite Acha’arite .

Parmi les acquis laissés par les Mourabitounes selon les invités de l’émission, l’unité confessionnelle autour du sunnisme malékite ainsi que la poussée vers l’Afrique noire, le Maghreb et l’Espagne.
J’aurais souhaité que les invités de l’émission s’attardent un tout petit peu sur le contexte politique qui a précédé la naissance chez nous des Mourabitounes avec des éclairages sur nos rois du Ghana et sur nos grands chefs Sanhaja : Ourtentak, ibn Tivewit, Temime, Tilagaguine et surtout le fameux Tiloutane (m. 929).

Personnellement j’ai toujours pensé qu’au delà de l’héritage spirituel, les Mourabitounes dont on doit être fiers, ne nous ont légué, sur un plan matériel, que deux tombes (au Tagant et en Adrar) et un bouquin: "El ichara vi tedbir El Imara" : un précis sur la conduite des affaires politiques rédigé par l’imam AlHadramy Almourady..

IOMS


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés