Facebook
Démarrage des épreuves du baccalauréat 2018   
18/06/2018

Les épreuves du baccalauréat ont débuté lundi sur l’ensemble du territoire national au niveau de 132 centres d’examen dont 71 dans les wilayas de l’intérieur et le reste dans les trois wilayas de Nouakchott.



 Au total 50045 candidats dont 49% des filles soit 24482 candidats postulent pour l’obtention de ce diplôme qui couronne le cycle de l’enseignement secondaire.

 Les épreuves englobent les filières des littératures modernes et originelles, des mathématiques, des sciences naturelles et de la filière technique.

 Pour s’enquérir du déroulement des épreuves, le ministre de l’éducation nationale, M. Isselmou Ould Sid’El Moctar, s’est rendu dans certains centres d’examen de Nouakchott.

 Il s’est rendu successivement dans les lycées de Teyarett, wilaya de Nouakchott nord, de Riyad, wilaya de Nouakchott Sud et des garçons, wilaya de Nouakchott Ouest.

 Sur place, le ministre a questionné les candidats sur les problèmes qu’ils rencontrent et le niveau de conformité des épreuves avec les programmes dispensés.

 Il a également ordonné aux jurys de faire preuve de sérieux et dévouement dans la surveillance, tout en tenant compte des droits des candidats et en les aidant à faire l’examen dans des conditions satisfaisantes.

 Interrogé par l’AMI, le ministre a précisé que sa visite a pour objectif de s’informer, dans le premier jour, du déroulement des examens et des difficultés rencontrées en vue de les résoudre immédiatement.

 Il a ajouté que son département a pris les dispositions nécessaires pour assurer le succès de toutes les étapes du baccalauréat, suivant les conditions et les délais fixés: ouverture du registre de candidature aux niveaux central et régional, l’établissement des listes des candidats et la vérification de leur conformité avec les pièces d’état-civil.

’’Ce diplôme bénéficie d’un intérêt particulier de la part des hautes autorités du pays, compte-tenu de l’importance qu’accorde le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, à la promotion et au renforcement de notre système d’enseignement en vue de le rehausser niveau et de le rendre en harmonie avec les exigences de l’heure et les impératifs de la mondialisation.

 Le baccalauréat jouit d’une crédibilité nationale et internationale résultant des mesures prises par l’Etat dans une atmosphère caractérisée par le professionnalisme, la justice et la transparence’’, note le ministre de l’éducation nationale.

 Le ministre a enfin exprimé sa satisfaction pour le niveau d’organisation qu’il constaté dans les centres d’examen visités et apprécié le rôle déployé par les services techniques du ministère et les autorités administratives et sécuritaires pour le succès de cet examen.

 Il était accompagné des walis de Nouakchott, des responsables du ministère de l’éducation nationale et du président de la fédération nationale des associations des parents d’élèves.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés