Facebook
Nouakchott: Débat autour des batailles de la résistance nationale au cours du mois du Ramadan   
03/06/2018

La salle de réunion du musée national à Nouakchott a abrité vendredi une conférence-débat autour des batailles de la résistance nationale contre les colonisateurs, au cours du mois de Ramadan.



Les exposés présentés, à cette occasion, par des chercheurs ont édifiés l’assistance sur les dates de ces événements, les héros ayant conduit ces opérations et les échecs essuyés par les colons à travers le pays.

 Cette manifestation, organisée par l’association nationale de commémoration des œuvres héroïque de la résistance nationale, a été marquée par la lecture de poèmes en arabe et en hassaniya mettant en exergue les réalisations accomplies à l’époque grâce au courage et à la détermination de ces hommes à défendre la nation.

 Le directeur de l’action culturelle et des arts au ministère de la culture et de l’artisanat,M. Ouleid Nass Ould Kori Ould Henoune a, à cette occasion, indiqué que le choix de cette nuit du Ramadan pour l’organisation de cette manifestation est symbolique à plus d’un titre car c’est au cours de ce mois béni que la révélation du Saint Coran a eu lieu, il comprend également « Leiletou El Ghadr » la nuit qui équivaut, pour les musulmans » à plus de mille mois et aussi la bataille de Bedr qui constitue la première victoire des musulmans.

 Le responsable du ministère de la culture a ajouté que l’organisation de ce genre d’activités s’inscrit dans le cadre des priorités du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, qui a invité les Imams et les Ulémas, au cours de son discours à l’occasion du Ramadan, à multiplier les efforts pour développer la culture de la tolérance et de vulgariser les valeurs islamiques en faveur de l’épanouissement de la nation.

 M. Ould Kori Ould Henoune a rappelé que l’histoire de la résistance suscite l’intérêt des chercheurs depuis que les autorités ont opté pour sa valorisation il y a quelques années seulement.

 Le président de l’association, Dr Saad Bouh Ould Mohamed El Moustapha a, pour sa part, exprimé sa satisfaction pour l’intérêt qu’accordent les pouvoirs publiques à la conservation et à la promotion de ce patrimoine.

 La cérémonie s’est déroulée en présence d’un parterre d’écrivains, de chercheurs et de leaders d’opinion.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés