Facebook
Séminaire sur les conséquences du manque de pluies sur les secteurs agropastoral et alimentaire   
26/05/2018

Les travaux d’un séminaire national, organisé par le regroupement national des associations agropastorales, sur les conséquences du manque de pluies sur le secteur agropastoral et alimentaire en Mauritanie, ont débuté, samedi à Nouakchott. 



La rencontre s’inscrit dans le cadre du programme régional d’éducation et de formation des populations pastorales, qui a vit le jour en 2013 sur financement de la coopération suisse au niveau de 7 pays: Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Bénin, Togo, Niger, Tchad.

 Le séminaire, auquel participent les présidents des associations nationales pastorales, les organisations professionnelles opérant dans le domaine de l’élevage, le regroupement national des femmes pastorales ainsi que des ONG concernées, a pour objectif l’échange d’informations sur le problème de déficit en matière de pluie et ses effets négatifs sur les secteurs agropastoral et alimentaire.

 Dans un mot prononcé pour l’occasion, le président du regroupement national des associations agropastorales, M. Hacen Ould Taleb a indiqué que le but de cette rencontre est de créer un cadre de concertation entre les organisations agropastorales dans le but d’échanger des points de vue sur les meilleures voies de répondre au phénomène de manque des pluies enregistrées au cours de l’année écoulée.

 Le programme régional d’éducation et de formation des populations pastorales, opéré en réponse à la problématique spécifique de l’éducation/formation des éleveurs,surtout qui transhument vers le Mali et le Sénégal, dispose de 13 centres d’alphabétisation, 9 centres de formation professionnelle sur les services pastoraux dans la mougataa de Tintane (Hodh Al Gharbi).


AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés