Facebook
L’assemblée nationale adopte le projet de loi relatif au tabac   
15/05/2018

Au cours d’une séance plénière tenue lundi sous la présidence de son président, l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi relatif à la production, l’importation, la distribution, la commercialisation, la publicité, la promotion et la consommation du tabac et de ses produits.



Le projet de loi interdit la publicité du tabac, exige la mention de nuisance à la santé sur les emballages extérieurs et sensibilise les populations et le jeunes en particulier sur les dangers du tabagisme comme il interdit de fumer dans les lieux publics, etc.

 A cette occasion, le ministre de la Santé, Pr Kane Boubacar, a souligné dans un exposé présenté devant les députés l’importance de ce projet de loi qui a pour objectif de réduire les effets du phénomène du tabagisme aux répercussions négatives sur la santé publique et individuelle.

 Il a rappelé que le tabagisme constitue la cause principale des cancers des poumons, du colon, des reins et de la prostate en plus des risques qu’il fait peser sur la femme enceinte et sur le fœtus.

 Il a ajouté que l’expansion rapide et facile du tabagisme au niveau national a poussé le gouvernement à réfléchir à l’adoption de lois pour lutter contre la vente du tabac.

 Les députés ont salué dans leurs interventions l’importance de ce projet de loi qui va protéger la santé publique, appelant à une sensibilisation parallèle à l’adoption de cette loi en vue d’informer le citoyen sur les dangers du tabac.

 Dans ce cadre, les parlementaires ont demandé la mise en place d’un mécanisme pour l’application sur le terrain de cette loi de façon ferme.





AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés