Facebook
Réunion de la 6ème mission d’appui de la composante de la santé animale des PRAPS/Pays   
01/05/2018

Les travaux de la 6ème mission d’appui à la composante de la santé animale des États membres du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS) organisés par le ministère de l’Élevage en collaboration avec la Banque mondiale (BM) ont démarré lundi à Nouakchott.



Cette composante vise à appuyer les services vétérinaires pour améliorer les campagnes d’immunisation du cheptel, en particulier contre la peste des petits ruminants, à développer les infrastructures vétérinaires de base et à renforcer le contrôle des médicaments vétérinaires.

 Dans un mot prononcé à l’occasion de l’ouverture des travaux de cette rencontre, la ministre de l’Élevage, Mme Vatma Vall Mint Souena, a exprimé sa satisfaction quant au choix de la Mauritanie pour abriter cet atelier qui traduit la reconnaissance par ses organisateurs de la spécificité pastorale de notre pays, soulignant que le secteur pastoral participe pour 12% au Produit National Brut (PIB).

 Elle a ajouté que conformément aux directives du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, le gouvernement a opéré de grandes réalisations au niveau du secteur qui se sont traduites par des réformes structurelles administratives, organisationnelles et infrastructurelles et par l’élaboration d’une stratégie nationale du développement du secteur de l’élevage en vue de relever le niveau des compétences et la qualité des services vétérinaires en les rapprochant notamment des bénéficiaires.

 La ministre a indiqué que le PRAPS est intervenu à temps opportun en appuyant par des véhicules tout terrain et des motos les campagnes de vaccination vétérinaires et en prenant en charge l’achat des vaccins et les équipes impliquées dans l’opération.

 De son côté, l’intervenant au nom du représentant résident de la Banque mondiale à Nouakchott, M. Ibrahima Sall, a souligné l’importance de la composante santé animale du PRAPS, indiquant que cet atelier revêt un cachet particulier eu égard aux thèmes qui seront discutés et qui permettront d’évaluer les résultats obtenus et de préparer les prochaines étapes du programme.

 Il a en outre salué les relations de partenariat existant entre la Banque mondiale et le Gouvernement mauritanien.

 Pour sa part, Dr Idrissa Diarra, coordinateur régional du PRAPS en Mauritanie a indiqué que cette 6ème session des missions d’appui va passer en revue l’état d’exécution des recommandations de la dernière mission d’appui et le taux d’exécution des activités planifiées par le PRAPS/Pays comme elle va procéder à la programmation des activités pour le second semestre de l’année 2018.

 Il a en outre remercié les acteurs et les partenaires du PRAPS, en particulier la Banque mondiale.

 La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence du wali de Nouakchott-Ouest et du président du Groupement des associations pastorales, agricoles et environnementales.





AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés