Facebook
Nouakchott: une session de formation au profit des médecins généralistes   
28/04/2018

La société mauritanienne de cardiologie a organisée samedi à l’École de santé de Nouakchott, le premier atelier de formation d’une journée, sous le thème: «Prise en charge des cas urgents de maladies ...



... cardiovasculaires» au profit des médecins généralistes supervisant les services d’urgences dans les trois wilayas de Nouakchott, en plus de la wilaya du Trarza

 Le chargé de mission au ministre de la santé, secrétaire général par intérim du ministère, M. Ahmad Jiddou Ould Zeine, a, à cette occasion, souligné que le département de la santé veille à l’amélioration du niveau de santé publique dans le pays car il est conscient de l’importance de la prévention et de la lutte contre la maladie en application des directives de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz et conformément au programme du gouvernement du Premier Ministre, Ingénieur Yahya Ould Hademine.

 Il a par la suite ajouté que le développement du centre national de cardiologie, l’acquisition d’équipements et la formation des ressources humaines médicales et paramédicales est une preuve évidente des efforts consentis par l’Etat pour améliorer le niveau de ce secteur.

 Pour sa part, le président de la société mauritanienne de cardiologie, Dr Mohamed Ould Jiddou, a salué le rôle que joue le ministère de la santé pour améliorer le niveau de santé en Mauritanie.

 Il a souligné que les maladies cardiovasculaires sont prioritaires dans les urgences et nécessitent un diagnostic et des traitements rapides.

 Il a indiqué que ces raisons ont conduit la société mauritanienne de cardiologie à organiser plusieurs sessions de formation qui toucheront tous les établissements de santé en Mauritanie, contribuant ainsi au renforcement des capacités techniques des différents personnels médicaux travaillant dans les urgences et à l’amélioration de leur performance à dispenser des premiers soins.

 L’ouverture du congrès s’est déroulée en présence des médecins et des praticiens du domaine.





AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés