Facebook
Le AFRICA CEO FORUM mettra en lumière les disruptions technologiques en Afrique   
02/03/2018

Le AFRICA CEO FORUM, qui tiendra sa 6ème édition les 26 et 27 mars prochains à Abidjan, mettra en lumière les ruptures technologiques en cours en Afrique. 5 start-ups africaines à l’avant-garde de l’innovation entreront en compétition pour remporter le prix ..



 ...prestigieux de la « most promising company of the year »
Plus de 1 200 personnalités, décideurs-clés de l’industrie, de la finance et de la politique, venues de plus de 60 pays, se réuniront au cours de ce qui est désormais le plus grand rendez-vous du secteur privé africain.
 
Intelligence artificielle, Big Data, robotisation : les révolutions digitales observées à travers le monde changent la donne et bousculent les modèles de développement du continent. A la fois porteuses de menaces pour la création d’emplois industriels, les ruptures technologiques laissent aussi entrevoir de prometteuses opportunités de croissance pour les champions africains dans une multitude de secteurs.

Comment mieux utiliser le potentiel du Big Data pour accélérer l’inclusion financière en Afrique ? Quels relais de croissance offrent l’e-santé pour le secteur privé africain ? Comment l’agriculture intelligente et les nouvelles technologies peuvent fortement accroître les rendements agricoles ? Comment accélérer la pénétration d’internet en Afrique ? Quelles sont les opportunités offertes par l’éducation supérieure en ligne ? Comment l’énergie solaire peut-elle être déployée à grande échelle et s’imposer durablement comme une source incontournable du mix énergétique africain ?

Le prochain AFRICA CEO FORUM fera la part belle aux opportunités offertes par les ruptures technologiques pour stimuler croissance et emploi sur le continent et ainsi ouvrir une nouvelle ère pour le secteur privé africain. Pendant 2 jours, de nombreux témoignages seront présentés par des acteurs historiques de l’innovation en Afrique : Jesse Moore, fondateur de M-Kopa, leader du solaire décentralisé en Afrique de l’Est ou encore les dirigeants de Google Nigeria, de Microsoft et d’Orange.

Le AFRICA CEO FORUM dédiera spécifiquement un panel aux nouveaux pionniers de l’innovation sur le continent : les start-ups. Avec plus de 310 hubs actifs, l’écosystème Tech africain s’érige comme l’un des plus prometteurs au monde. 5 importantes start-ups africaines, à l’avant-garde de l’innovation dans l’e-commerce (Capricorn Digital), les télécommunications (Africa’s talking), l’Agritech (Twiga Foods), les Fintech (In Touch) et la publicité digitale (Omniup), entreront en compétition pour remporter le prix de la « Most promising company of the year ». Le jury sera composé d’investisseurs spécialisés, dont des experts de l’IFC ainsi que les dirigeants de deux des principaux capitaux-risqueurs du continent : TLCom et Omidyar. Ce nouveau prix, récompensant la jeune pousse africaine à plus fort potentiel de croissance, sera décerné lors des AFRICA CEO FORUM AWARDS, le lundi 26 mars au soir.
 
A propos du AFRICA CEO FORUM

Le AFRICA CEO FORUM est un événement organisé par Jeune Afrique Media Group, éditeur de Jeune Afrique et de The Africa Report, et par rainbow unlimited, société suisse spécialisée dans l’organisation d’événements de promotion économique. Avec le succès de son édition 2017, qui a accueilli près de 1 200 personnalités africaines et internationales, le AFRICA CEO FORUM s’est définitivement installé comme l’événement international de référence sur les enjeux de développement de l’Afrique et de ses entreprises dans un environnement professionnel de haute qualité, propice aux rencontres d’affaires. Le co-host de l’édition 2018 est l’International Finance Corporation (IFC, Groupe Banque mondiale).


COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés