Facebook
L’UE se dit prête à «tirer les conséquences»   
10/09/2008

L’Union Européenne (UE) s’est dit prête le 10 août  à "tirer les conséquences" d’une absence de progrès vers un retour à la démocratie de la part de la junte qui a pris le pouvoir en Mauritanie par un coup d’Etat le 6 août dernier. "L’Union Européenne réitère sa disponibilité à contribuer activement à une résolution de la crise par la voie du dialogue", indique un communiqué publié à Paris au titre de la présidence française de l’UE.



L’UE "tirera, le cas échéant, les conséquences de l’absence de gestes de la junte témoignant de sa volonté de rétablir la démocratie dans les plus brefs délais", poursuit le texte, sans plus de précisions sur d’éventuelles mesures à l’encontre de Nouakchott.
Le communiqué renouvelle l’appel des 27 à la libération "immédiate" du président démocratiquement élu Sidi Ould Cheikh Abdallahi, à un "retour à l’ordre constitutionnel" et au "respect" des résultats de l’élection présidentielle de 2007.
L’Union Européenne "exhorte la junte et l’ensemble des responsables politiques mauritaniens à coopérer au plus vite avec l’union africaine, l’union européenne et la communauté internationale pour trouver une solution rapide à cette crise", poursuit le texte.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés