Facebook
L’Union Africaine parle de l’engagement du président de la junte à libérer le président renversé   
30/08/2008

Dans un communiqué sur la situation en Mauritanie publié le 30 août  à Nairobi,  la Commission de l’Union Africaine prend  note,  de «l’engagement» pris par le Général Mohamed Ould Abdel Aziz président de la junte au pouvoir  auprès de Jean Ping concernant la libération du président renversé, privé de liberté, en résidence surveillée.Le président de la Commission de l’Union Africaine (UA), Jean Ping, s’était rendu les 25 et 26 août en mission à Nouakchott et en a rendu compte aux représentants des Etats membres.



A Nouakchott, M. Ping s’était entretenu plusieurs fois avec le Général Mohamed Ould Abdel Aziz.
M. Ping avait aussi rencontré le 26 août le président renversé Ould Cheikh Abdallahi dans la villa où il est gardé en résidence surveillée.
Dans son communiqué, la Commission de l’UA rejette de nouveau les "changements anticonstitutionnels de gouvernement" et "souligne la nécessité de rétablir l’ordre constitutionnel en Mauritanie".
"Le président de la Commission et le Commissaire à la Paix et à la Sécurité (Ramtame Lamamra) sont prêts à se rendre de nouveau à Nouakchott afin d’approfondir les discussions pour la recherche d’une solution à la crise qui doit être respectueuse de la Constitution mauritanienne", ajoute le communiqué.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés