TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Organisation d’un atelier sur la discussion d’une étude sur les lauréats du bac   
18/07/2017

Un atelier sur la discussion d’une étude socioéconomique réalisée sur les facteurs contribuant à la réussite des lauréats du bac a été organisé, lundi, à Nouakchott, par le Haut Conseil de la Jeunesse, représenté par la commission Enseignement, Technologie, Recherche et innovation...



 ... en collaboration avec l’organisation non gouvernementale ’’Choukrane’’.

Le membre du Haut Conseil de la jeunesse a indiqué dans son intervention que le fait de rater le baccalauréat constitue un grand obstacle qui empêche beaucoup de jeunes de continuer leurs études jusqu’à obtenir des diplômes supérieurs.

 Il a également souligné l’importance de connaitre les conditions dans lesquelles vivaient les élèves devenus lauréats du bac, rappelant l’utilité de l’étude socioéconomique objet de l’atelier.

 Le président de la commission Enseignement, Technologie, Recherche et innovation du Haut conseil de la jeunesse a également souligné que son organisation, sur instructions du Président de la République, Monsieur Mohamed Oulld Abdel Aziz, œuvre à promouvoir les performances de la jeunesse, et que dans ce cadre, sa commission a organisé un atelier et commémoré, cette année, et pour la première fois en Mauritanie, la fête internationale des sciences.

 Pour sa part, la présidente de l’ONG ’’Choukrane’’, Mme Maïmouna Mint Ahmed Salem, a loué l’action du Haut Conseil de la Jeunesse qui a permis la réalisation de l’étude objet de cet atelier et a enfin exprimé le vœu de voir la communauté tirer des conclusions pertinentes qui contribueraient à améliorer le rendement de l’enseignement.

 La cérémonie a eu lieu en présence du conseiller d’un ministre de l’Education Nationale et de membres du Haut Conseil de la Jeunesse.






AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés