Facebook
Le Premier ministre du Président renversé refuse de reconnaître son successeur désigné par la junte   
14/08/2008

Le Premier ministre Yahya Ould Ahmed El Waghf reconduit dans ses fonctions le 3 juillet par les président Sidi Ould Cheikh Abdellahi renversé par coup d’Etat, a refusé de reconnaître le gouvernement que la junte à l’intention de former après la désignation par celle-ci, d’un nouveau Premier ministre en la personne de Moulaye Ould Mohamed Lagdhaf.



Il n’a pas de gouvernement en Mauritanie autre que celui désigné par le président élu Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdellahi» a-t-il déclaré dans une conférence de presse organisée l’après-midi du jeudi au siége de l’UFP en présence de plusieurs ministres de son gouvernement (ADIL et APP). Le Premier Ministre Ould El Waghf a indiqué que le Front National pour la Défense  de la Démocratie qui regroupe quatre partis représentés au Parlement   reste attaché à la légalité incarnée par le président Sidi Ould Cheikh Abdellahi et exige sa libération et son retour au pouvoir.
Parler d’une majorité parlementaire qui soutient le coup d’Etat, n’a pas de sens, a-t-il poursuivi, du moment que les institutions constitutionnelles en tête desquelles, la Présidence de la République,  se sont retrouvées suspendues, de fait.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés