TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Triste destin...   
22/01/2017

Après l’attaque suicide perpétrée par Aqmi le 18 janvier 2017 qui a fait 77 morts et 120 blessés dans un camp des groupes signataires de l’accord de paix au Mali et de l’armée malienne, à Gao, des affrontements se sont produits le 21 janvier entre des groupes armés du Nord-Mali signataires du dit accord.


Les affrontements on eu lieu à Tin-Assako dans la région de Kidal.
Le GATIA une milice (principalement Imghad pro-gouvernementale) annonce la mort de 14 personnes suite à une attaque menée par la milice du CMA (rebelle et principalement Ifoghas). L’attentat du 18 janvier a eu lieu à l’intérieur du camp du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) de Gao. Un attentat revendiqué par « Al-Mourabitoun » le groupe jihadiste de Belmokhtar qui s’est réconcilié avec Aqmi. Le MOC est un dispositif de l’accord de paix signé en 2015 à Alger. Il était chargé d’organiser les patrouilles mixtes regroupant groupes rebelles (CMA) ainsi que légalistes (Plateforme), l’armée malienne (FAMA) et les forces internationales. Le Mali a décrété un deuil national de 3 jours. Un coup dur pour le processus de paix encore fragile dans ce pays voisin et ami. Triste destin aussi pour les Maliens du Nord ! Quand ils se tendent les mains l’ennemi les ciblent. Et quand ils se séparent, ils s’entretuent, entre eux. Jusqu’à quand ?
IOMS

Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés