TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Démarrage à Nouakchott du congrès islamique international sur la violence et l'extrémisme   
08/03/2017

Le Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine a supervisé, mardi matin à Nouakchott, le démarrage du congrès islamique international tenu sous le thème de: "La violence et l’extrémisme du point de vue de la Cheriaa". Participent au congrès de...



 ...Nouakchott, intitulé "le congrès de Nouakchott, une voie de réctification du parcours de la pensée de la Nation", des oulémas, des penseurs et des chercheurs dans le discours islamique et le traitement qu’il reserve au phénomène de la violence et de l’extrémisme.

 Dans un mot prononcé pour la circonstance, le Premier ministre a affirmé que la Mauritanie est déterminée à faire face à l’extrémisme violent grâce à son approche sécuritaire découlant de la vision stratégique éclairée du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

 Il a ajouté que la jeunesse de notre Nation est appelée aujourd’hui plus qu’à aucun autre moment à être consciente de l’ampleur des défis et des dangers qui se posent à leur Nation lorsque ses fils sont conduits, alors qu’ils sont à la fleur de leurs âges, à la mort par le suicide, l’explosion et la destruction à cause d’une compréhension erronée, d’une logique malsaine et de slogans mensongers véhiculés par ceux qui ont dévié des principes tolérants de l’Islam basés sur la modération et le respect de l’autre et choisi l’extrémisme et le terrorisme.

 Voici une traduction du texte intégral de ce discours:

 " Au nom d’Allah Le Miséricordieux et le Clément et prière sur Son prophète,

 Messieurs les ministres,

 Excellences Messieurs les ambassadeurs,

 Honorable assistance,

 J’ai l’honneur, au moment de procéder à l’ouverture du congrès islamique international organisé sous le thème de : " l’extrémisme du point de vue de la Cheriaa", de vous souhaiter, tous, hommes de science, de pensée, de culture, de communication, la bienvenue et de vous réaffirmer que la Mauritanie est déterminée à faire face à l’extrémisme violent par le biais de son approche sécuritaire découlant de la vision stratégique éclairée de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République, approche qui est basée sur la prévention précoce du danger de l’extrémisme et de ses répercussions négatives sur la sécurité et la stabilité des peuples.

 Cette stratégie s’est aussi appuyée sur les deux dimensions sécuritaire et idéologique, partant du renforcement et du développement de notre système militaire et sécuritaire tout en favorisant la tradition du dialogue, de concertation et de confrontation des idées.

 Vous connaissez, sans nul doute, les succès appréciables réalisés par cette approche et qui ont été salués par tous au niveau régional et international et grâce auxquels notre pays est devenu une oasis de paix et de stabilité après ce qu’il a vécu comme insécurité durant les années passées.

 Mesdames et Messieurs,

 Notre religion musulmane est la religion de l’amour, de la tolérance et de la confrontation des idées. Elle est la religion de la construction, du développement et de la vie, elle n’est pas une religion d’extrémisme, de mort et de destruction.

 La jeunesse de notre Nation est appelée aujourd’hui, plus qu’à aucun autre moment à être consciente de l’ampleur des défis et des dangers qui se posent à sa Nation lorsque ses fils sont conduits, alors qu’ils sont dans la fleur de leurs âges, à la mort par le suicide, l’explosion et la destruction, à cause d’une compréhension erronée, d’une logique malsaine et de slogans mensongers véhiculés par ceux qui ont dévié des principes tolérants de l’Isam basés sur la modération et le respect de l’autre pour choisir la voie de l’extrémisme et du terrorisme.

 Cela exige de nous tous de faire face au terrorisme par la préservation de nos valeurs islamiques authentiques et de rester attachés à nos valeurs sacrées et à nos constantes nationales.

 Mesdames et Messieurs,

 C’est dans ce cadre que s’inscrit cet important congrès qui, nous l’espérons, constituera un plus de qualité, grâce aux résultats constructifs et aux recommandations appréciables qui en sortiront servant ainsi de base essentielle dans l’appui de notre stratégie sécuritaire, dans son aspect relatif à la préservation de l’idéologie des membres de notre société contre la déviation et l’extrémisme violent, notamment nos jeunes.

 L’expérience du dialogue engagé par nos oulémas avec les jeunes trompés est, à ce sujet, la meilleure preuve du succès de ce processus.

 Notre pays est demeuré au fil des temps un pont culturel entre tous les peuples islamiques et ses fils sont aussi restés des ambassadeurs pour la science et la paix et c’est sur nous que repose aujourd’hui la responsabilité de continuer cette mission.

 La formulation d’une vision islamique saine unifiée basée sur l’ouverture, l’échange, le rapprochement et le respect est un modèle que nous devons présenter aujourd’hui de l’Islam au monde.

 C’est aussi là l’une des missions qui sera, nous l’espérons, réalisée par ce congrès, grâce aux importantes personnalités réunies et à leurs connaissances lumineuses.

 Mon espoir est grand de voir ces rencontres de réflexion et ces congrès scientifiques entre nos peuples se poursuivre et s’élargir pour encourager le dialogue des civilisations et des cultures.

 Encore une fois, je souhaite de nouveau la bienvenue à tous les participants et déclare ouvert le congrès sur " l’extrémisme du point de vue de la Cheriaa".

 Je vous remercie".

 Plusieurs séances de travail auront lieu à l’occasion de ce congrès.

 La première de ces séances qui sera présidée par le ministre des affaires islamiques et de l’enseignement originel, M. Ahmed Ould Ehel Daoud portera sur l’Islam dans sa forme lumineuse à travers des exposés présentés par le Fakih Cheikh Abdallahi Ould Boyé sur la globalité du discours de l’Islam, sa modération et sa tolérance, Dr Mohamed El Bechari, secrétaire général de la conférence islamique européenne sur le rôle des établissements d’enseignement en Europe dans la lutte contre l’extrémisme et le fakih Ahmed Ould Neiny, conseiller à la Présidence de la République, sur la fetwa religieuse: ses conditions et ses normes.

 La deuxième séance du congrès portera sur le terrorisme et l’extrémisme du point de vue de la Cheriaa à travers des exposés sur la violence et l’idéologie extrémiste: naissance et évolution, l’importance de la coordination, de la coopération et de la construction de la confiance entre les sociétés et les gouvernements.

 La troisième séance du congrès traitera, elle, du sujet de l’Etat contemporain du point de vue de la Cheriaa à travers des exposés sur la Choura et la démocratie dans l’Islam et les droits de l’homme du point de vue islamique, s’agissant de la liberté et de la justice.

 Le Congrès discutera en outre du rôle des Oulemas dans l’ancrage de la voie de la modération à travers des exposés sur le devoir des oulemas de présenter l’Islam dans sa forme lumineuse, la déviation en matière idéologique et la compréhension incorrecte de l’Islam dans le passé et actuellement, ordonner le bien et déconseiller le mal: les conditions et les normes.

 La rencontre abordera également l’immunisation idéologique et culturelle de la nation à travers des exposés sur l’ignorance de la religion et de ses objectifs, une cause de l’extrémisme, la réctification des concepts prétant à équivoque et l’immunisation de la jeunesse musulmane.

 L’ouverture du congrès s’est déroulée en présence d’un certain nombre de membres du gouvernement, de membre du corps diplomatique en Mauritanie et de nombreux oulemas, imams de mosquées et penseurs.


  





AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés