Facebook
Célébration du 14 juillet à Nouakchott : « …Les français qui vivent en Mauritanie sont solidaires de l’avenir de ce pays … » déclare l’Ambassadeur de France.   
15/07/2008

SE M Michel Vandepoorter, Ambassadeur de France en Mauritanie, a prononcé le 14 juillet dernier un discours à l’occasion de la célébration de la fête nationale de son pays. Une fête à laquelle ont pris part la communauté française de Mauritanie, les autorités mauritaniennes, les ambassadeurs accrédités en Mauritanie et de plusieurs autres personnalités.



Dans son discours,  il a mis en exergue les relations qui lient la France à la Mauritanie et qui se traduisent par la présence d’une importante communauté française dans ce pays. Le diplomate a également  mis l’accent sur la participation du Président Sidioca  à la création le 13 juillet de l’Union pour la Méditerranée (UPM). SE  Michel Vandepoorter a déclaré que l’UPM est un projet que « la France et la Mauritanie ont en commun, et qui se fondera sur des réalisations concrètes pour le plus grand bénéfice des populations et de la solidarité entre le Nord et le Sud ».
Revenant sur les rapports entre son pays et la Mauritanie (et sans se prononcer sur la crise politique qui secoue le pays depuis un certain temps), il dira que l’excellence des relations entre les deux pays, témoignent « l’attachement profond et le soutien de la France aux institutions démocratiques de la Mauritanie ».
SE Michel Vandepoorter s’est réjoui de «cet élan de renouveau et de réformes qui s’est exprimé lors de l’élection du Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi ». «La France soutiendra la Mauritanie  pour construire cet Etat de droit qui incite les partenaires étrangers à travailler aux côtés des Mauritaniens et surtout garantit la liberté et le bien-être de chacun ». « Les Français qui vient ici et travaillent aux côtés des Mauritaniens sont solidaires de l’avenir de ce pays qui les accueille si bien » a-t-il également dit.
Sur la question des droits de l’homme dont le 60ème anniversaire a été célébré cette année, le diplomate français  a saisi l’occasion pour mettre en valeur «l’universalité des droits de l’homme et de rendre hommage à tous ceux et à toutes celles qui agissent pour la protection et la promotion des droits de l’homme », en particulier les membres des associations et les représentants de la société civile mauritanienne.
Pour terminer, Son Excellence a saisi l’occasion pour « associer en pensées, la famille Tollet et Maud Moulinier », victimes françaises d’assassinats en Mauritanie.
Compte rendu Ibou Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés