Facebook
Le PM supervise le lancement du centre d'information, de sensibilisation et de documentation   
10/09/2016

Le Premier ministre M. Yahya Ould Hademine a supervisé vendredi matin à Nouakchott le lancement effectif des activités du centre d’information, de sensibilisation et de documentation (CISD) relevant du commissariat aux droits de l’Homme et à l’action ...



... humanitaire.

 Le Premier ministre a, à cette occasion, visité les différents services de ce centre et suivi une présentation détaillée fournie par ses responsables sur ses missions, sa structure, ses outils de travail et ses principaux domaines d’intervention.

 Le commissaire aux droits de l’Homme et à l’action humanitaire, M. Cheikh Tourad Ould Abdel malick, a indiqué que "le centre est un instrument nouveau qui participera non seulement au renforcement de l’action du département mais lui donnera une forte impulsion pour réaliser ses objectifs dans le domaine des droits humains au service du pays et des citoyens, conformément aux hautes orientations de son excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, pour la promotion et la protection des droits humains, orientations traduites par le gouvernement à travers des politiques, des programmes et des stratégies visant la promotion, la protection et la consolidation des droits de l’Homme".

 Le commissaire a souligné que "l’information occupe une place centrale dans la formation et la transmission des idées en matière de droits humains, terrain privilégié d’une propagande mensongère pouvant constituer un facteur de division et de désunion des sociétés".

 Il est dès lors indispensable, poursuit-il, de réfléchir à la création d’un cadre pour présenter l’état réel des droits humains dans le pays et pour accompagner les efforts fournis pour concrétiser le respect des droits humains et les promouvoir.

 C’est dans ce cadre ajoute-t-il, que "s’inscrivent les objectifs du CISD qui a oeuvré depuis sa création, en collaboration avec les partenaires, à diffuser la culture des droits à travers l’organisation d’ateliers et de rencontres de sensibilisation sur les différents sujets relatifs aux droits humains tels que la cohésion sociale et la sensibilisaiton des personnes affectées par les séquelles de l’esclavage sur leurs droits ainsi que sur les dangers de l’extrémisme et du terrorisme".

 Dans le domaine du renforcement des capacités des acteurs chargés de l’application de la loi et ceux de la société civile, le CISD poursuivra les formations spécialisées aux magistrats et auxiliaires de justice ainsi qu’aux medias et aux ONGs spécialisées de la société civile.

 Tout comme il oeuvrera à développer sa bibliothèque physique et numérique pour rendre disponibles les documents et références crédibles sur les thèmes des droits humains pour les étudiants et chercheurs et créera une base de données exhaustive.

 La cérémonie de lancement des activités du centre s’est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement, de la présidente de la commission nationale des droits de l’Homme, du président du mécanisme national de lutte contre la torture, du wali de Nouakchott Ouest, du vice président de la communauté urbaine de la capitale, du hakem de la moughataa de Tevragh Zeina et du maire adjoint de sa commune.





















AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés