Facebook
Zouerate : Atelier sur le rôle de la société civile dans le processus de la transparence dans les industries extractives   
22/08/2016

Les travaux de l’atelier sur le rôle de la société civile dans le processus de transparence dans les industries extractives ont démarré, dimanche, à Zouerate, capitale de la wilaya du Tiris Zemmour. Cet atelier est organisé par la Coalition mauritanienne ...



... Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP) en partenariat avec le Comité national de l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives(CNITIE) et la coopération allemande en Mauritanie.

 Les participants vont, une journée durant, débattre du rôle de la société civile en matière de surveillance et de vigilance quant à l’application de cette transparence par les entreprises travaillant dans les industries extractives.

 Au programme de cette journée figure, notamment, un exposé sur la norme ITIE présenté par le coordinateur technique de la Coalition mauritanienne PCQVP, M. Baliou Coulibay.

 A cette occasion, le wali mouçaid de la wilaya du Tiris Zemmour, M. Diagana Abdallahi, a salué le thème de l’atelier et son importance dans le renforcement des capacités de la société civile dans le domaine de la transparence des industries extractives.

 Pour sa part, le secrétaire général de la Coalition mauritanienne "Publiez Ce Que Vous Payez", M. Abdel Ghoudouss Ould Ahmed El Mekki, a indiqué que l’atelier a essentiellement pour objectif la concertation avec les organisations de la société civile au niveau de Zouerate sur une charte qui permettra aux organisations non gouvernementales de participer de façon active au processus de l’initiative de transparence dans les industries extractives.

 Il a ajouté que la Mauritanie a été déclarée depuis quatre ans comme pays conforme à la norme ITIE. Cette reconnaissance n’aurait pas eu lieu n’eussent été les efforts inlassables déployés par l’Etat pour une participation active de la société civile dans ce processus, a-t-il rappelé.

 Il a enfin exhorté les participants à contribuer par leurs avis et recommandations à travers le débat afin de parvenir à une meilleure vulgarisation au sein de la société civile de la question de la transparence dans les industries extractives.

 La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence du maire adjoint de la commune de Zouerate, du conseiller technique de la coopération allemande et de plusieurs représentants d’organisations de la société civile.





 













AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés