Facebook
Début des épreuves du Bac, malgré la grève des enseignants   
30/06/2008

Les épreuves du baccalauréat ont débuté lundi 30 juin en Mauritanie en dépit de la grève menée depuis un mois par les professeurs affiliés au Syndicat Indépendant des Professeurs de l’Enseignement Secondaire (SIPES).



"Le ministère a déployé tous les moyens nécessaires pour que le bac se déroule dans des conditions satisfaisantes", a indiqué un communiqué des services du ministère de l’Education.
Les responsables de l’éducation ont "augmenté les indemnités (de surveillance et de correction) et renforcé les moyens de mise en oeuvre de l’examen", ajoute le texte.
Le SIPES, principal syndicat du secondaire en grève de 45 jours depuis le 29 mai pour réclamer des hausses de salaires et des réformes pédagogiques, avait accusé le 28 juin les autorités de "chercher à duper l’opinion nationale et décrédibiliser le bac" en maintenant l’examen malgré la grève.
Selon le ministère, 23.815 candidats tenteront d’obtenir le bac cette année, dont un quart de filles.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés