Facebook
Visites de prospection et de suivi: Ould El Waghef, sur le terrain   
20/06/2008

Yahya Ould Ahmed El Waghef est sur le terrain pour s’enquérir de la gestion de trois dossiers importants : l’insertion des réfugiés, le plan spécial d’intervention et les préparatifs de la campagne agricole. Cette visite a été entamée alors que des fabricants de rumeurs (et surtout d’intrigues) continuent  à en distiller à tour de bras sur une supposée crise de confiance entre le Premier ministre et des personnes très influentes dans le sérail.



Selon des porte-paroles autoproclamés, ces personnes très influentes dans le sérail et dotées semble-t-il, d’un droit de regard (et de veto) sur les décisions du Gouvernement, s’estimeraient flouées par la composition du nouveau gouvernement.

Le Premier ministre Ould Ahmed El Waghef a entamé vendredi 20 juin son premier déplacement à l’intérieur du pays  en se rendant dans les wilayas du Brakna et du Gorgol pour une  visite de prospection et de suivi, consacrée à l’examen de la situation des réfugiés mauritaniens de retour dans leur pays, à l’état d’exécution du programme spécial d’intervention (PSI) et au lancement de la campagne agricole 2008.
Au Brakna,   la première étape à été «Bingualsili» localité, située sur l’axe  "Aleg-Boghé" où le Premier ministre  a visité un camp de réfugiés et procédé à l’inauguration d’un réseau d’adduction d’eau potable ainsi que des modèles d’habitats provisoires construits en faveur des revenants. Au cours de cette étape Abdallahi Samba Sow a, au nom des revenants rendu hommage au Président de la République pour la décision courageuse par laquelle les déportés ont été ramenés chez eux.
 La délégation du  Premier ministre s’est arrêtée par la suite à «Houdallaye» et auparavant à «Gorel» dans  un camp de réfugiés qui ont bénéficié d’un programme de fourniture de vaches laitières mais  où l’un des porte paroles de revenants ; a déclaré que leurs préoccupations  restent dominées par les problèmes relatifs à l’éducation, à la santé et à l’habitat.
Le Premier ministre s’est rendu également à Boghé où il s’est enquis des aménagements agricoles préparés par la Sonader à la veille de la campagne agricole 2008. Il a visité le Casier Pilote de Boghé où les agriculteurs  préparent campagne rizicole. Au niveau du volet Programme Spécial d’Intervention, Ould Waghef a visité à Boghé, les magasins du Commissariat à la Protection Sociale et à la Sécurité Alimentaire (CPSSA) pour demander des comptes sur les distributions gratuites et les stocks alimentaires destinés à stabiliser les prix avant les prochaines récoltes.
Dans sa route vers le Gorgol, le Premier ministre a visité   les périmètres agricoles de «Ganki» et de «Wothié» où la Sonader prépare présentement des aménagements. Au Gorgol, le Premier ministre a visité le Périmètre Pilote de Kaédi sur la production duquel, de grands espoirs sont fondés. Une réunion avec les agriculteurs du Gorgol est prévue dans la journée du 21 juin.

 

Journée internationale des réfugiés à Nouakchott
Sous le thème «retour des réfugiés mauritaniens : état des lieux et enjeux de droits humains»,
le Forum des Organisations Nationales de Droits Humains (Fonadh), regroupant  plusieurs Associations et ONG mauritaniennes, a célébré le 20 juin à Nouakchott la journée internationale des réfugiés.Rapellant les engagements du gouvernement mauritanien sur ce dossier Mamadou Sarr  secrétaire exécutif du Fonadh a demandé  le respect des engagements pris dans le cadre d’un accord tripartite signé le 12 novembre 2007 entre les gouvernements mauritanien, sénégalais, le HCR ainsi que  le respect des normes internationales en matière de rapatriement et réinsertion des personnes déplacées. Evoquant la précarité des conditions de vie des  milliers de réfugiés rentrés au pays entre le 29 janvier 2008 et le 20 juin 2008 le secrétaire exécutif du Fonadh  a également demandé la réparation des dommages subis pendant 20 ans de déportation, la restitution des biens spoliés et l’accélération des programmes de l’Agence Nationale pour la Réinsertion des Réfugiés (ANAIR).


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés